Un loup et un lynx braconnés : double plainte de FERUS

Un loup et un lynx braconnés : double plainte de FERUS

Actus de Ferus Actus en France Actus loup Actus lynx Toute l'actualité

Communiqué de FERUS, 16 décembre 2010

Un loup et un lynx braconnés : DOUBLE PLAINTE DE FERUS

Coup sur coup, deux grands prédateurs protégés ont été braconnés.

Un loup en Isère, près de la Tour du Pin. Le cadavre a été retrouvé percé d’une balle. FERUS a immédiatement porté plainte avec constitution de partie civile auprès du procureur de la République de Bourgoin-Jallieu.

Un lynx dans le Jura, mais le cadavre n’a pas à ce jour été retrouvé. Des témoignages laissent peu de doutes sur l’action, et FERUS a porté plainte contre X auprès du procureur de la République de Lons le Saunier.

Nous espérons que les enquêtes de gendarmerie aboutiront et que les auteurs seront appréhendés et punis.

Ces deux événements confirment notre conviction que le braconnage du lynx et du loup sont sous-estimés, et qu’avant de poursuivre les débats sur les conditions d’une « gestion » de ces deux espèces – hors de propos pour le lynx et mal engagée pour le loup – les pouvoirs publics devraient s’attacher à mieux combattre les destructions illégales.

Les faits :

* Un loup, portant une trace de balle sur le flanc, a été retrouvé mort par une promeneuse mardi 14 décembre, dans l’étang Malin, sur la commune de Sainte Blandine (Isère). Il était enfermé dans un sac plastique lesté. Sa mort daterait du week-end dernier. Il s’agit d’un mâle de 3 ans environ et 35 kilos. Une autopsie doit être pratiquée. Le parquet de Bourgoin-Jallieu a ouvert une enquête.

* Selon des témoins, en novembre 2010, un lynx a été abattu par un chasseur au cours d’une battue, sur la commune des Molunes (Jura). Toujours selon les témoins, l’animal a ensuite été découpé et caché afin qu’il n’en reste aucune trace. Prévenue, la gendarmerie a mené l’enquête, mais le cadavre n’a pas été retrouvé à ce jour.

Voir aussi :

« FERUS porte plainte dans le cadre d’une affaire de braconnage de loup dans l’Isère » (16 déc 2010)

« Lynx tué au cours d’une battue dans le Jura : FERUS porte plainte » (16 déc 2010)

« Au moins 100 loups braconnés en France depuis 2000 » (FERUS, avril 2009)

5 commentaires sur “Un loup et un lynx braconnés : double plainte de FERUS”

Sachant que pour acheter des cartouches ou des balles dans une armurerie il faut obligatoirement présenter une licence de tir ou son permis de chasser, qui peut-bien tirer sur les lynx ou les loups?
Réponse a) : un photographe animalier
Réponse b) un promeneur surpris par l’animal
Réponse c) un sniper posté dans le froid à attendre l’animal
Réponse d) un chasseur au cours d’une battue

Fred

Entièrement d’accord avec Roger.
Pour répondre a Fred, je prendrais la réponse  » C  »
en effet, un sniper est un homme a qui, on a octroyé un permis de tué et qui est cencé s’avoir identifier une cible, c’est exactement ce qu’est ce genre d’individu. Il a donc délibérément et non par accident, tué un animal parfaitement identifié, il attendait probablement ce moment depuis longtemps, comme l’aurait fait un sniper.

Ces cas de braconnage se multiplient ou bien est-ce une impression?
On voit là combien les grands prédateurs sont « mieux » acceptés que par le passé.

Quand je vois que les chasseurs aigraine le sanglier alors que c’est interdit.
Que le sanglier a été croisé pour le « préservé ».
Que l’on braconne et tue des lynx et des loups, régulateurs naturels de certaines éspèces.
Que l’agriculture n’est qu’un chao sans nom où le déséquilibre de la faune devient grandissant….
Et que seul les chasseurs peuvent contrôler et garantir l’équilibre de la nature.
Je me dis que l’on vit de plus en plus dans un monde de fou, et ce monde….nous le créons.
Il est temps d’agir! Rendons la nature (ce qu’il en reste) à elle même et vivons enfin en harmonie avec!
C’est elle qui nous a porté jusqu’ici et non l’inverce!


Les commentaires sont fermés.