Un loup braconné en Haute-Marne ?

Photo Jocelyne Thomas

Article du 18 novembre 2019 :

Il s’agit bien d’un cas de braconnage (source DREAL).

Article du 14 novembre 2019

D’après nos informations, ce loup aurait été braconné et donc décompté du plafond des 100 loups à abattre pour 2019.
ce loup était un individu colonisateur donc précieux pour l’expansion du loup en France (il reste beaucoup d’habitats naturels favorables disponibles pour l’espèce, notamment en plaine).
Nous sommes donc à 96 loups décomptés du plafond. Il y a quelques semaines, avec notre partenaire l’Aspas, nous avons adressé un recours précontentieux aux ministres de l’écologie et de l’agriculture pour faire retirer l’arrêté interministériel de tirs de loups.

Communication de la préfecture de Haute-Marne, 14 novembre 2019

Une dépouille de grand canidé présentant toutes les caractéristiques d’un loup (Canis lupus) a été prise en charge par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS) dans le département de la Haute-Marne, le dimanche 10 novembre 2019.

Des investigations sont en cours pour déterminer les causes de sa mort.

Des analyses génétiques permettront par ailleurs de confirmer l’espèce et de déterminer la lignée génétique de cet individu.

Les analyses de son ADN devraient également permettre d’obtenir son génotype individuel, ce qui pourrait permettre de connaître l’origine de cet individu.

Le Réseau loup/lynx animé par l’ONCFS, en charge du suivi de ces grands carnivores sur le territoire national, n’avait jusqu’à présent pas collecté d’indices probants attestant de manière fiable de la présence du loup dans ce département.

 

Les commentaires sont fermés.