Arrêté autorisant des opérations de destruction de loups 2009-2010

Arrêté autorisant des opérations de destruction de loups 2009-2010

Actus en France Actus loup Toute l'actualité

L’arrêté du 3 juin 2009 fixant les conditions et limites dans lesquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant le loup (Canis lupus) pour la période 2009-2010 a été publié aujourd’hui au Journal Officiel et reprend les modalités des précédents mais avec toujours plus d’assouplissement. L’effarouchement et les tirs de défense restent un préalable aux tirs de prélèvement (par ONCFS et lieutenants de louveterie). Le nouvel arrêté est valable jusqu’au 30 avril 2010.

Le nombre total maximum de loups pouvant être tués est de 8. Toutefois, le loup braconné en Haute-Savoie en février et la louve abattue le mois dernier dans le même département sont comptés dans ce maximum.

Les département concernés sont :

  • Alpes-de-Haute-Provence
  • Hautes-Alpes
  • Alpes-Maritimes
  • Cantal
  • Drôme
  • Isère
  • Pyrénées-Orientales
  • Savoie
  • Haute-Savoie
  • Var

Le Cantal est donc concerné cette année ; l’Ain ne l’est plus.

Des nouveautés inquiétantes :

  • Si le nombre total maximum de loups pouvant être tués est atteint, d’autres autorisations de tir pourront être délivrées !

Si le plafond global de destruction fixé à l’article 1er est atteint antérieurement au 30 avril 2010, sur avis du Conseil national de la protection de la nature, en tenant compte de la situation biologique de l’espèce, et de l’état des dégâts liés à la prédation du loup, les ministères en charge de la protection de la nature et de l’agriculture déterminent, le cas échéant, par arrêté les modalités ultérieures de délivrance et de mise en œuvre des dérogations pouvant éventuellement être accordées.

  • Des tirs possibles même en l’absence de troupeaux !

En l’absence de destruction d’un loup au terme de la mise en œuvre d’une autorisation de tir de prélèvement (…), si des dommages importants et récurrents sont observés sur les troupeaux concernés jusqu’à la fin de la saison de pâturage, le préfet peut, à l’issue de ladite saison, pour prévenir la survenue probable de nouveaux dommages l’année suivante, autoriser, selon les modalités définies au point III-3, la mise en œuvre de tirs de prélèvement dans un périmètre défini de façon cohérente tant vis-à-vis des zones de pâturage concernées que de l’occupation du territoire par les loups ayant causé les dommages.

L’arrêté du 3 juin 2009 fixant les conditions et limites dans lesquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant le loup (Canis lupus) pour la période 2009-2010 :

Protocole loup 2009-2010

19 commentaires sur “Arrêté autorisant des opérations de destruction de loups 2009-2010”

Est-ce bien légal d’autoriser le tir de loups en l’absence de troupeaux ? D’après la Directive Européenne : non. Pour tuer des loups, il faut des attaques sur des troupeaux,et correctement protégés. Enfin, je crois…

Malheureusement ce n’est pas illégal car c’est pour prévenir de futurs dommages. On voit ça aussi avec les cormorans.

Il faudrait un lien, ou un site, regroupant tous les textes législatifs, réglementaires, et jurisprudentiels.

Mais il ont deja tue 8 loups cette annee. 2 loups et 6 louvetaux, qui comptent aussi avec. Je propose de consulter avec toutes les associations et d aller devant les tribunaux francais et europeennes. Comme il le font actuellement en Etats Unis. Le plan n est pas acceptable.

a l’étranger comme en suède ou au USA les chasseurs n’auraint le dernier mot ;il y a qu’en france ou les paysans et les chasseurs ont autant de poid ;La france mérite sa réputation de beauf avec la baguette sous le bras ;ons nagent en plein XIX eme siècle dans ce pays.J’ai appris que les écossais voulaient réintroduite le loup dans leurs pays ;a voir

Je fais exactement la même analyse que vous ! Nous sommes des ringards,les derniers abrutis d’Europe à cause d’une minorité ! Donc, on peut tuer des loups sans qu’ils aient attaqué des troupeaux ! aïe, aïe, aïe . Moi qui pensais que l’Europe n’autorisait pas de tirs dans ces conditions !

a l’étranger comme en suède ou au USA les chasseurs n’auraint le dernier mot

aux USA, on verra, et en Finlande, Espagne etc ? bizarre de ne toujours voir que ce qui semble vous arranger…

J’ai appris que les écossais voulaient réintroduite le loup dans leurs pays

dans tes rêves, surement…

>> J’ai appris que les écossais voulaient réintroduite le loup dans leurs pays

> dans tes rêves, surement…

Sûrement dans ses rêves, mais pas uniquement !

On n’en est pas encore à la réimplantation en Ecosse, mais certains y ont réfléchi :

loupiote,je vois les chiffres c’est tout,et la biodiversité est plus riche en espagne,italie ou en suède,servez vous de vos yeux et de votre cerveau

cgyed a écrit :

J’ai appris que les écossais voulaient réintroduite le loup dans leurs pays

> dans tes rêves, surement…

Sûrement dans ses rêves, mais pas uniquement !

http://www.newscientist.com/articlehttp://www.buvettedesalpages.be/200… (pour la VF) http://ferus.org/spip.php?article885

ben oui mais ce ne sont pas les écossais qui veulent réintroduire le loup… ce que tu as écrit est donc faux !

slider a écrit :

loupiote,je vois les chiffres c’est tout,et la biodiversité est plus riche en espagne,italie ou en suède,servez vous de vos yeux et de votre cerveau.

Encore quelque chose de faux (sauf pour l’Espagne… alors, sers-toi donc toi-même de ton cerveau… au lieu de débiter des idées reçues !). Le loup ou l’ours ne représentent pas à eux seuls la biodiversité… Et la biodiversité la plus riche ne se trouve en aucun cas dans les forêts septentrionales. Si tu ignores cela…

extrait :

“L’Espagne est le pays qui abrite le plus grand nombre d’espèces, devant la France. Ensemble, ces deux pays accueillent plus de la moitié de la biodiversité européenne. La faune et la flore sont beaucoup moins variées dans les grandes forêts de l’Europe du Nord.”

http://www.science-decision.fr/cgi-

ah, et, oui, désolé, cet extrait ne provient pas d’un site écolo (il faut vous ouvrir un peu au reste du monde…) mais seulement d’un site conjoint de l’Université d’Evry et du CNRS… (alors, d’après toi, peut-être faudrait-il qu’ils se servent de leurs cerveaux, eux aussi ?…)

désolé j’ai l’impression que le lien n’est pas passé

Concernant les forêts de l’Europe du nord , il y a au moins une étude chiffrée qui montre que la biodiversité d’une grande forêt primaire à la frontière de la Pologne et de la Biélorussie est (beaucoup) plus riche que certaines forêts de France . Le résultat est surprenant et même inattendu , dans la mesure où l’on pourrait s’attendre à un impact plutôt négatif de la rigueur du climat continental de la Pologne sur la biodiversité , mais cela a été chiffré . Pour répondre au professeur es internet loupiote on peut tout de même lui suggérer que le climat et les précipitations régionales jouent (certainement) un rôle majeur sur la biodiversité et ceci bien avant le rôle supposé de l’élevage moutonnier . En d’autres termes , la forêt pyrénéenne est riche en biodiversité parce qu’elle est sur une grande partie de la chaîne soumise un climat tempéré , océanique doux et pluvieux . En Espagne , les facteurs climatiques doivent être également prépondérant suivant les zones géographiques considérées de l’Andalousie au pays basque en passant par les monts cantabriques . De la même façon la biodiversité de la taïga sibérienne doit décroître proportionnellement avec la latitude nord , n’est ce pas professeur loupiote ?

il y a au moins une étude chiffrée qui montre que la biodiversité d’une grande forêt primaire à la frontière de la Pologne et de la Biélorussie est (beaucoup) plus riche que certaines forêts de France

on attend avec impatience la référence de cette étude ?…

que certaines forêts de France

ceci ne veut absolument rien dire…

et pour répondre au “professeur anonymous”, ce n’est pas à moi qu’il faut venir expliquer tout ceci mais au dénommé slider et tant d’autres de vos petits copains qui prétendent (il s’agit dans ce cas de malhonnêteté, ou qui croient vraiment ? dans ce cas là c’est encore plus grave) que la biodiversité “est plus riche en Suède”. Et il ne faudrait même pas lui faire remarquer que c’est une ânerie ? Solidarité bien mal placée, non ?

bien avant le rôle supposé de l’élevage moutonnier

ça ressemble vraiment à une obsession… combinée à la paranoïa à propos de l’”éradication des grands prédateurs” ressortie invariablement, ça commence à faire beaucoup…

la forêt pyrénéenne est riche en biodiversité parce qu’elle est etc.

encore une obsession ? car il n’est pas vraiment question de la “forêt pyrénéenne” (ce qui ne veut pas dire grand’chose non plus, mais passons) ! ça en dit assez long sur la faculté de compréhension à la lecture du “professeur anonymous”…

C’est toi qui parle d’étude , non mais c’est le monde à l’envers . Le lien que tu donnes http://www.science-decision.fr/cgi- , n’est en aucun cas une étude scientifique sur les milieux naturels et certainement pas une étude chiffrée évaluant la biodiversité naturelle de ces milieux . Tu sait ce que c’est qu’une étude scientifique ? Les considérations très générales sur les pelouses , les haies , les clairières , les talus sont connues de tous et n’apportent pas de commentaires particuliers sinon qu’il faut planter des haies , éviter le surpâturage ou planter des arbres pour enrichir les milieux . Simplement on y relève que la France n’est pas des mieux placée en Europe pour la protection totale des espaces naturels et en tout cas loin derrière l’Espagne , chose que tu t’es bien gardé de commenter , bien entendu puisque cela pouvait devenir gênant pour ta pseudo-démonstration scientifique . Ta “méthode” , on sélectionne une phrase comme vérité absolue , deux phrases concernant Orlus deviennent une thèse de troisième cycle , le tout en dénigrant soigneusement les scientiques roumains ou américain (sans parler des naturalistes français qui ne sont pas dans le moule agricol) . De toute façon toute discussion avec toi devient inutile dans ce contexte , au lieu de rester sur internet va dans les bibliothèques universitaires là où sont les études et thèses scientifiques . NB : l’étude comparative de biodiversité entre la forêt primaire de Pologne , celle de Fontainebleau et une autre du sud de la France existe bien et est traduite sous forme de tableau de relevés .

on va pouvoir sortir la grosse artilleri pour liquidé ces loup qui pour moi serve complètement a rien ce la dis on a pas besoin de lois pour abatre des loup mais bon au moin ces légal que dieu benisse la personne qui a sorti c’ette Arrêté autorisant des opérations de destruction de loups 2009-2010

Eh bé, quand on dit que le sujet du loup et un sujet bouillant, à lire vos messages, nous n’en doutons plus un seconde !

C’est tout de même assez affligeant de voir que suite à une article sur un “arrêté autorisant des opérations de destruction de loups”, on se retrouve avec une querelle d’internautes sur qui est le plus scientifique des deux !

AFFLIGEANT !

Ils sont beaux les protecteurs de la nature ! (En tous cas, vous montrez une belle image !)

Ps : Merci à ceux qui oeuvrent SUR LE TERRAIN pour que nos enfants puissent jouir d’une nature belle et saine !

Réponse a fada Pourquoi prier dieu contre le loup ? si vous êtes croyant c’est vous qui êtes dans le pêché car selon la théorie des croyants c’est bien DIEU qui a crée les animaux ? donc priez satan et vous finirez en enfer pour avoir détruit la création du tout puissant.

Roger

Eh Fada ! fais quand même gaffe que la “grosse artillerie ” ne te péte pas au nez, ça fera toujours un braco délinquant de moins !


Les commentaires sont fermés.