Tirs de loups 2009-2010 : notre position

Tirs de loups 2009-2010 : notre position

Actus de Ferus Actus loup Toute l'actualité

L’arrêté autorisant des opérations de destruction de loups 2009-2010 est paru aujourd’hui au Journal Officiel.

FERUS rappelle qu’il a toujours condamné les tirs de loups lorsque les troupeaux sont absents, autant en groupe national loup que dans les groupes départementaux. Si nous ne sommes pas opposés à certains tirs dont le but est de dissuader les attaques de loups sur les troupeaux, tout tir de régulation est inacceptable vu la population de loups, certes en expansion mais encore fragile.

Nous avons également toujours répété notre opposition aux tirs de loups dans les zones de colonisation lorsque les habitats naturels sont favorables, comme dans le Cantal ou les Pyrénées-Orientales, 2 départements concernés par le protocole de tir.

Le nombre maximal de loups pouvant être abattus et la déduction du mâle braconné et de la femelle tuée aux Glières (Haute-Savoie) de ce nombre répondent à nos demandes. Mais le quota est fixé annuellement d’après l’état de la population lupine et nous désapprouvons que les « règles du jeu » puissent être modifiées en cours d’année par le gouvernement si le nombre maximal de loups pouvant être abattus était atteint.

L’arrêté du 3 juin 2009 fixant les conditions et limites dans lesquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant le loup (Canis lupus) pour la période 2009-2010 a été publié aujourd’hui au Journal Officiel et reprend les modalités des précédents mais avec toujours plus d’assouplissement. L’effarouchement et les tirs de défense restent un préalable aux tirs de prélèvement (par ONCFS et lieutenants de louveterie). Le nouvel arrêté est valable jusqu’au 30 avril 2010.

Le nombre total maximum de loups pouvant être tués est de 8. Toutefois, le loup braconné en Haute-Savoie en février et la louve abattue le mois dernier dans le même département sont comptés dans ce maximum.

Les département concernés sont :

  • Alpes-de-Haute-Provence.
  • Hautes-Alpes.
  • Alpes-Maritimes.
  • Cantal.
  • Drôme.
  • Isère.
  • Pyrénées-Orientales.
  • Savoie.
  • Haute-Savoie.
  • Var.

Le Cantal est donc concerné cette année ; l’Ain ne l’est plus.

Des nouveautés inquiétantes :

  • Si le nombre total maximum de loups pouvant être tués est atteint, d’autres autorisations de tir pourront être délivrées !

Si le plafond global de destruction fixé à l’article 1er est atteint antérieurement au 30 avril 2010, sur avis du Conseil national de la protection de la nature, en tenant compte de la situation biologique de l’espèce, et de l’état des dégâts liés à la prédation du loup, les ministères en charge de la protection de la nature et de l’agriculture déterminent, le cas échéant, par arrêté les modalités ultérieures de délivrance et de mise en œuvre des dérogations pouvant éventuellement être accordées.

  • Des tirs possibles même en l’absence de troupeaux !

En l’absence de destruction d’un loup au terme de la mise en œuvre d’une autorisation de tir de prélèvement (…), si des dommages importants et récurrents sont observés sur les troupeaux concernés jusqu’à la fin de la saison de pâturage, le préfet peut, à l’issue de ladite saison, pour prévenir la survenue probable de nouveaux dommages l’année suivante, autoriser, selon les modalités définies au point III-3, la mise en œuvre de tirs de prélèvement dans un périmètre défini de façon cohérente tant vis-à-vis des zones de pâturage concernées que de l’occupation du territoire par les loups ayant causé les dommages.

Bulletin d'adhésion 2008

L’arrêté du 3 juin 2009 fixant les conditions et limites dans lesquelles des dérogations aux interdictions de destruction peuvent être accordées par les préfets concernant le loup (Canis lupus) pour la période 2009-2010.

5 commentaires sur “Tirs de loups 2009-2010 : notre position”

Anthropomorphisme ……….. « du mâle et de la femme tués dans les glières  » …….. les brebis, les chevrettes ou les mouflonnes ont elles droit a autant de « considèrations » ??

pauvre femme en plus elle etait enceinte et aurait accouché bientot non ?

David

c’est juste une erreur de frappe : merci de l’avoir signalé même si c’est avec inélégance. J’ai déjà demandé à ce que les messages du forum soient constructifs et non pas basés sur la seule vindicte et le cynisme.

ironie qui reflète la gène d’etre aussi du régne animal ;et oui l’animal connais la l’affection,la peur,et peut avoir du coeur ;pourquoi penser a une projection psychologique.Un peut d’intélligence intuitive,aide a etre sensible aux chose

feus vous êtes dépassé, et vos adhérents non pas droit a la parole.

Juste pour signaler que l’autorisation de tir du loup du Val d’Illiez (Valais – Suisse) n’a par chance pas été donnée. Un moment de répit donc pour ce superbe animal. En lien, l’article du journal « Le Nouvelliste » relatant cette décision : http://www.lenouvelliste.ch/fr/news

Amicalement


Les commentaires sont fermés.