Attaques de chiens divagants : vos témoignages nous intéressent

Attaques de chiens divagants : vos témoignages nous intéressent

Actus de Ferus Actus en France Toute l'actualité

On parle souvent des attaques de loups (ou d’ours) sur les troupeaux. Mais beaucoup moins des attaques de chiens. Pourtant les chiens divagants commettent de nombreux dégâts sur les animaux domestiques (moutons, volailles, lapins, etc.) ainsi que sur la faune sauvage (mouflons, bouquetins, chamois, marmottes, chevreuils, etc). Nous souhaitons mettre en évidence ce problème, assez méconnu et bien trop souvent passé sous silence. Il faut prouver aux politiques que les modalités d’indemnisation sont injustes et incitent les éleveurs à faire du loup le coupable idéal ( car générateur d’indemnités, contrairement aux chiens).

Pour cela, aidez-nous en envoyant témoignages, photos et coupures de presse démontrant l’existence de ce problème sur tout le territoire national à : contact@ferus.org ou FERUS, BP 80 114, 13718 Allauch Cedex. Merci, chaque information est précieuse !

Sur le même sujet :

– Chiens divagants et protection des troupeaux (août 2011)

Des chiens divagants causent la mort de 42 brebis dans le Calvados (1/02/11)

– Brebis égorgées par des chiens errants ou divagants en France (La Buvette des Alpages)

Cette page Facebook : Attaques de chiens errants ou divagants en France

4 commentaires sur “Attaques de chiens divagants : vos témoignages nous intéressent”

A lire :

http://www.ladepeche.fr/article/2011/10/13/1190554-des-chiens-errants-attaquent-les-moutons.html

http://www.ladepeche.fr/article/2011/10/06/1185400-un-troupeau-de-40-brebis-massacre.html

http://www.ladepeche.fr/article/2011/09/27/1176800-un-troupeau-de-brebis-decime.html

Je pense qu’en consultant les archives il doit être possible de trouver des exemples identiques dans toute la presse nationale ! Au total les dégâts dus aux chiens errants sont sans commune mesure avec ceux de la grande faune . Sans compter toutes les prédations à responsabilité canine qui auront été mises par opportunité sur le dos de l’ours , du loup ou du lynx .

En ce qui concerne le plantigrade ce sont des arguments qu’il faudra effectivement faire remonter jusqu’aux autorités le moment venu, en même temps que le constat de dégâts qui restent stables malgré l’accroissement du nombre d’ours , en même temps que l’engouement de la population en faveur de la présence de ces animaux ( succès du baptême des oursons , signatures sur le Tour de France ) et, ( plus important encore ), en même temps que des preuves tangibles et des témoignages réels de l’existence d’un pastoralisme et d’une économie pyrénéenne favorables à une stratégie de cohabitation …

Bonjour,

mes chats ont eux-mêmes été victimes des chiens de mon voisin… Peut-être 3 ou 4 sont morts sous leurs crocs.

Cependant, je pense qu’il faut absolument faire la différence entre les chiens divagants, et les chiens appartenant à un foyer.

Je possède moi-même un chien, et je l’ai éduquer. De fait, il ne se sauve pas, et n’attaque pas les autres animaux, et encore moins les hommes.

Les chiens divagants en revanche sont un vrai problème. Et il est important de les maîtriser, pour tous les problèmes qu’ils entraînent, ainsi que les confusions avec le loup.

il faut préciser qu’il n’y a pas de chiens errants en France (c’est à dire sans propriétaire). Uniquement des chiens divagants c’est à dire ayant un propriétaire mais étant à un moment donné seuls (étant parti faire une promenade par ex ou encore chiens de chasse perdus)


Les commentaires sont fermés.