Chasse au loup : la Commission européenne tacle la Suède

Chasse au loup : la Commission européenne tacle la Suède

Actus internationales Actus loup Toute l'actualité

« Sur recommandation du commissaire à l’Environnement Janez Potocnik, la Commission européenne a décidé d’envoyer un avis motivé demandant à la Suède de modifier sa politique vis-à-vis des loups. La Suède a deux mois pour s’y conformer. Faute de quoi, la Commission peut renvoyer l’affaire devant la Cour européenne de justice », a affirmé la Commission dans un communiqué.

« L’avis motivé » est la dernière étape avant la saisine de la Cour européenne de justice.

Parmi les griefs retenus contre la Suède, la Commission a pointé l’état de conservation défavorable de la population de loups, le plafond arbitraire de 210 loups autorisés dans ce pays et la chasse agréée d’une espèce strictement protégée, « alors que les conditions rigoureuses permettant d’obtenir une dérogation, établies par la législation de l’UE, ne sont pas remplies ».

La Commission a également déploré la réduction de l’aire d’habitat des loups et l’absence de plan de gestion pour cette espèce menacée.

La population de loups en Suède, déjà peu nombreuse est victime de l’isolement géographique et de la reproduction en consanguinité. En tant que telle, elle est menacée d’extinction.

Source : AFP « Protection des loups: la Commission tance la Suède » (16 juin 2011)

Sur le même sujet :

– La Russie pourrait donner certains de ses loups à la Suède (avril 2011)

– La Finlande réticente à donner ses louveteaux à la Suède (mars 2011)

– Chasse au loup en Suède : Bruxelles officialise l’ouverture d’une procédure d’infraction (janvier 2011)

– Chasse au loup : Bruxelles annonce l’ouverture d’une procédure d’infraction contre la Suède (janvier 2011)

– La Suède renouvelle la chasse au loup en 2011 (janvier 2011)

3 commentaires sur “Chasse au loup : la Commission européenne tacle la Suède”

le loup regule d une maniere judicieuse les forets il est temps que certains s en souviennent ,redonner lui son territoire originel ok humain enfin soi disant…

Et quand donc la commission Européenne taclera t-elle la France pour le non respect de ses engagements en ce qui concerne le plantigrade ? Ca fait trop longtemps que l’abandon de l’ours par la France est manifeste notamment en Béarn . Quand donc l’Europe se décidera t-elle enfin à agir et à revoir l’opportunité des subventions ours qui sont aujourd’hui versées sans aucune contre partie crédible ? La France n’a même plus un plan de sauvegarde de l’ours digne de ce nom .C’est de pire en pire ! Cette situation est absolument effarante et mériterait une réaction de l’Europe . Je suppose que les Associations travaillent en ce sens , car c’est une des clés pour un avenir pérenne de la grande faune dans notre pays et en particulier de l’ours dans les Pyrénées .


Les commentaires sont fermés.