Deux nouvelles photos et vidéos automatiques de nos ours

Deux nouvelles photos et vidéos automatiques de nos ours

Actus ours Toute l'actualité

Ces deux clichés ont été obtenus sur la commune de Couflens (Ariège) le 14 juin dernier. Il s’agit d’un ours indéterminé probablement né en 2010 au vu de sa taille relativement modeste (environ 1m35 debout).

Ours indéterminé Couflens ONCFS-Equipe Ours

3 commentaires sur “Deux nouvelles photos et vidéos automatiques de nos ours”

mais que fait cette ours seul s’il est né en 2010 ?
ou ce trouve sa mère qui je pense devrait être encore avec lui ?
espérons qu’il ne lui est rien arrivé !!!

Magnifique !

La qualité du sauvage de ces montagnes et donc de l’excellence toute entière de la nature Pyrénéenne fait plaisir à voir . Belles images prouvant le caractère unique en France de ce massif . Ces photos ne peuvent quand même pas nous faire oublier la non venue de l’ourse en Béarn et le sort tragique en conséquence d’un animal qui sera abattu en Slovénie , victime de quotas de chasse d’où aurait été sortie cette femelle … On ne peut non plus oublier que depuis 2010 l’ours n’a strictement plus de plan de sauvegarde cohérent et crédible en France . Le plantigrade est complètement abandonné non seulement par la France qui depuis trop longtemps ne répond plus à ses engagements mais aussi par l’Europe qui se fait complice d’une telle situation en continuant à verser des subventions sans aucune contre partie …

Quand on pense que le directeur du Parc National des Pyrénées , Mr Berdou , au lieu de plaider pour la cohabitation milite contre la présence d’un tel animal on comprend mieux l’imposture que s’autorise ce monsieur à un tel poste !… Si cette situation d’irresponsabilité perdure en laissant des portes ouvertes aux extrémistes pastoraux et en aggravant très rapidement la paupérisation génétique de la population soyons sûr que sort de l’ours déclinera en Pyrénées Centrales aussi vite que cela a été le cas en Béarn .

Je ne sais pas si cet ourson est de 2010 ? Son attitude semble affirmer une certaine tranquillité , une certaine assurance et une certaine indépendance .

Il y aura un an le 1er Juillet … on nous annonçait que deux nouveaux oursons avaient été repérés dans les Pyrénées . L’actualité était alors :  » Nous attendons toujours la présentation par Chantal Jouanno des modalités du nouveau Plan Ours, qu’elle a annoncé le 20 janvier dernier. ( l’ADET Juillet 2010 ) » … A part les couleuvres qu’on nous a fait avaler , la situation est toujours la même aujourd’hui, si ce n’est qu’entre temps , Aspe Ouest a disparu du Béarn . Cet évènement aura été bien insuffisant au Gouvernement pour motiver une réintroduction …  » Ce n’est pas le bon moment pour lâcher une ourse ( Me N.K.M )  » … Le malheur c’est qu’on ne sait plus ce qui , ( ou ce quoi ), pourrait déclencher un jour ou l’autre  » ce bon moment  » … Ce détail de l’histoire n’ayant pas été précisé malgré malgré cinq années de concertation ,de réunions en Groupe National ,de Grenelle , de tables rondes diverses , de rendez-vous Toulousain , de déclarations , d’année de la biodiversité , de promesses diverses … et pour finir une consultation publique suivie par une ridicule Stratégie pour la Biodiversité que les circonstances rendent indéfendable ! Il y a de quoi s’indigner par tant de temps perdu , de mépris ,d’incohérence et d’irresponsabilité qui trouvent leur apothéose dans le reniement de la parole donnée et le dernier prétexte d’une sécheresse qui fait que ce n’est toujours pas  » le bon moment  » et qu’on a compris qu’avec ces gens là , il n’y aura jamais de  » bon moment  » … Souhaitons qu’après 2012 nous n’ayons plus de mauvais moments à passer avec eux !…

Nous attendons, par ailleurs, avec impatience de savoir s’il y a eu cette année de nouvelles naissances dans nos montagnes , ce qui prouverait avec bonheur la vitalité d’un noyau Central pas encore touché par les problèmes de génétique .


Les commentaires sont fermés.