Chasse au loup en Suède : Bruxelles officialise l’ouverture d’une procédure d’infraction

Chasse au loup en Suède : Bruxelles officialise l’ouverture d’une procédure d’infraction

Actus internationales Actus loup Toute l'actualité

La Commission européenne a annoncé jeudi 27 janvier l’ouverture officielle d’une procédure d’infraction aux règles de l’Union Européenne à l’encontre de la Suède. Les faits reprochés sont multiples : tout d’abord la volonté arbitraire d’instaurer une limitation de la population de loups dans le pays à 210 individus, et surtout, d’avoir autorisé la chasse au loup, jugée illégale. Le parti des Verts, le WWF ainsi que d’autres organisations écologistes ont soutenu cette décision.

Stockholm assure ne pas être dans l’illégalité et à l’inverse lutter contre les problèmes de consanguinité : sur une période de 5 ans, une vingtaine de loups seront réintroduits de Finlande ou de Russie, ce qui renouvellera le patrimoine génétique. En effet, une large partie des 220 loups que la Suède compte aujourd’hui descend de seulement 3 loups, ce qui engendre des défauts génétiques, comme des anomalies cardiaques ou rénales.

Le commissaire à l’environnement espère que les autorités suédoises revoient leur politique de gestion du loup en 2012, et préconise d’autres mesures telles que le déplacement des loups et leur implantation dans de nouvelles zones.

Si la Suède persiste et renouvelle la chasse au loup l’année prochaine (et le ministre de l’environnement suédois a assuré que ce serait le cas),  elle devra se défendre devant la Cour européenne de justice pour violation des règles européennes en matière de protection de l’habitat des espèces menacées.

Cette année, le quota était de 20 loups pouvant être abattus, la chasse a débuté le 15 janvier et 6700 chasseurs y ont pris part. Le 27 janvier, 18 loups avaient déjà été tués, la majorité dès le premier week-end.

Source : « Bruxelles rappelle à l’ordre la Suède pour protéger les loups », AFP (27/01/2011)

Lire les précédents articles sur ce sujet :

« Chasse au loup : Bruxelles annonce l’ouverture d’une procédure d’infraction contre la Suède », 18/01/2011

« La Suède renouvelle la chasse au loup en 2011 », 5/01/2011

4 commentaires sur “Chasse au loup en Suède : Bruxelles officialise l’ouverture d’une procédure d’infraction”

A quand la même procédure vis à vis de la France ? Relâcher des ours chaque année jusqu’à ce que la population soit viable ? Lui imposer des réserves de chasse ? Une cellule anti-braconnage ?

Les chasseurs veulent nous faire croire que police de la chasse et protection de la faune (à travers les activités des agents de l’ONCFS, par exemple concernant l’Ours) Sont des choses différentes et qu’on ne peut payer la protection des espèces (de l’impact en plomb de la chasse) avec l’argent des chasseurs…destinés à la police de la chasse.
Autrement dit, ils voudraient rester MAITRES de l’impôt.
C’est dans ce cadre qu’il faut penser la lutte contre le… braconnage.
Et obliger les organisateurs de battue à REPARATION.

j’aimerai connaitre le montant des aides apportées aux eleveurs SAMI,ce qui m’amuse assez c’est cette façon dont les pays qui ne savent pas sauver leurs especes autochtone s’ingerent dans la gestion de la faune d’un pays qui a toujours su garder ses especes.Je ne suis ni pro ni anti loup ,ours ou linx mais je me met quand même a la place d’un eleveur de rennes qui se retrouve avec le loup et le linx comme predateur de son troupeau donc de sa vie.Est il souhaitable que des gens de la ville gerent un peuple qui lui se gere depuis des milénaires??enfin moi ce que j’en dis c’est pour causer

Il y a des millénaires, les hommes étaient moins nombreux et les animaux beaucoup plus nombreux !Ils se gèraient très bien eux-mêmes, jusqu’au jour où ces hommes sont venus y mettre le bazarre ! Faut-il tuer tous les animaux sauvages sous prétexte qu’on perd quelques têtes de bétail ? C’est pourtant ce que l’on a fait av ec les loups, les lynx…L’homme disparaîtra s’il continue ainsi…


Les commentaires sont fermés.