La Gazette des grands prédateurs n°51 (février 2014)

couv-gazette-51-ferusFévrier 2014 édito-gazette-ferus-51

Éditorial par Sandrine Andrieux-Rolland, rédactrice en chef de la Gazette des grands prédateurs 

2004-2014

Mardi matin 2 novembre. Jour de repos. On a passé ce week-end de trois jours à la Motte du Caire, pour le week-end bilan pastoraLoup et la réunion du conseil d’administration de FERUS. Le téléphone sonne une fois, deux fois, trois fois. Je ne réponds pas. Les sonneries continuent. Il y a un problème. C’est maintenant la coordinatrice ours qui appelle. Je réponds. « Ils ont tué Cannelle».  On est en 2004 et la veille, l’ourse Cannelle, dernière femelle de souche pyrénéenne, a été abattue par un chasseur. Elle laisse un ourson orphelin. Action, réaction. Pas de temps pour la peine et le chagrin. Il faut agir, dénoncer, communiquer. Une journaliste m’appelle pour prendre une réaction de FERUS au sujet des deux loups tout juste abattus, les premiers tués « légalement » par l’Etat français. Ah, je pensais que vous m’appeliez pour la mort de Cannelle. Elle fond en larmes. Puis la nouvelle fait le tour du globe. Nous croulons sous les appels du monde entier, jusqu’à la Réunion et la Nouvelle-Calédonie, de simples citoyens en colère ou voulant juste nous apporter leur soutien. Samedi, j’irai à la manif de Paris qui réunira plus de 4000 personnes. La mort de Cannelle, un grand mal pour un bien ? Les réactions des Français et la mobilisation de Paris permettront le relâcher de cinq ours en 2006 et les tirs de loups seront un temps suspendus. Je repense à cette photo que Didier Melet, garde du parc national des Pyrénées, m’avait envoyée : Cannelle et son ourson, quelques semaines avant, en train de se régaler dans un massif de framboisier. Moments heureux perdus.

Aujourd’hui, à l’heure où la France réinstaure les battues au loup et laisse crever le lynx dans les Vosges, où en sommes-nous côté ours ? La situation est sans doute moins cruciale que si les Pyrénées n’avaient pas reçu le renfort des cinq ours de 2006. Mais depuis, plus rien. Pas de plan ours pour cette espèce en danger critique d’extinction en France. Pas de lâcher en 2011 pour cause de sécheresse. Des promesses et c’est tout. Que ce soit pour l’ours, le loup ou le lynx, FERUS doit en passer par l’Europe pour que la France respecte la loi : protéger et restaurer ses espèces menacées.

2014, la France doit le faire pour devenir exemplaire.

Pour que, dans des montagnes peuplées d’ours et de troupeaux, le fils de Cannelle puisse enfin avoir une descendance.

Sandrine Andrieux-Rolland, rédactrice en chef de la Gazette des grands prédateurs

Sommaire :

  • Actus LOUP : Battues & justice. Par Sandrine Andrieux-Rolland
  • Actus LYNX : Un dossier lynx qui stagne. Par Anthony Kohler
  • Actus OURS : Vers un nouveau plan ours ? Par Sabine Matraire
  • Pensez-vous que l’ours a une place dans les Pyrénées ? Par Stéphanie Michenaud
  • pastoraLoup saison 2013. Par Julie Bonnet
  • Le lynx dans le sud du massif Central. Par Christian Nappée
  • Actus monde
  • Crise économique : l’ours des Cantabriques rendu responsable de tous les maux. Par Aurélia Puerta
  • La prédation du mouflon par le loup dans les Alpes : une histoire récente. Par Patrice Van Oye
  • Un nouveau livre sur l’affaire de la Bête du Gévaudan. Interview avec Hervé Boyac
  • Deux loups pour Noël. Par Jean-Marie Joly

S’abonner à la Gazette des Grands Prédateurs / les anciens numéros !

Contactez la rédaction : gazette@ferus.org

Vous êtes auteur, photographe, peintre…. Participez à la gazette des grands prédateurs !!!! Contact : gazette@ferus.org

Les commentaires sont fermés.