Pensez-vous que l'ours a une place dans les Pyrénées ?

parole d ours 2013 aurélia puertaCommuniqué FERUS, 10 octobre 2013

Pensez-vous que l’ours a une place dans les Pyrénées ?

Le jour de l’inauguration de l’exposition sur l’ours à Toulouse, Ferus, fort de 3 mois de terrain, confirme que près de 80% des Pyrénéens et plus largement des Français pensent que l’ours a toujours une place dans les Pyrénées.

Ferus a été interloqué il y a plusieurs mois par les propos de la Ministre de l’Écologie de l’époque, confirmés par Jean-Marc Ayrault le 29 avril 2013 dans la Dépêche du Midi  «une étude scientifique sur la conservation de l’ours et son rôle dans l’écosystème pyrénéen va être commandée au muséum national d’histoire naturelle. »

Les Hauts responsables de la France se poseraient-ils la question de maintenir l’ours dans les Pyrénées ? Et ce, malgré l’engagement de la France vis à vis de l’Europe (moyennant des millions d’euros déjà perçus en faveur du pastoralisme en montagne) de restaurer durablement sa population d’ours dans les Pyrénées ?

Que nenni, dans l’hypothèse où la question se pose réellement à Matignon et à l’Élysée par complaisance en faveur de certains lobbies, Ferus a décidé de poser la question aux Pyrénéens et aux touristes lors de la sixième édition de son programme de bénévolat Parole d’ours.

« Pensez-vous que l’ours a une place dans les Pyrénées ? Si oui, laquelle ? »

Le bilan de Parole d’ours 2013 présente les résultats à cette première question posée aux Pyrénéens et aux touristes arpentant les Pyrénées.

Nous ne doutons pas que cette étude commandée au Muséum National d’Histoires Naturelles est un n-énième moyen utilisé par Matignon pour gagner du temps face à nos engagements européens.

Rappelons qu’en partenariat avec l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, le Muséum National d’Histoires Naturelles a déjà positionné l’ours en France comme l’un des deux mammifères de France métropolitaine classé dans la catégorie « en danger critique d’extinction » dans la liste rouge nationale des espèces menacées.

Nous espérons que la dépouille de la malheureuse et célèbre ourse Cannelle, exposée dès ce jour au Muséum de Toulouse, sera un vecteur de prise de conscience des élus politiques jusqu’au plus haut niveau de l’État ; la base électorale est elle déjà et toujours majoritairement favorable. Le temps des palabres est terminé et le temps de l’action est arrivé avec des lâchers d’ours en Béarn et en Pyrénées centrales comme le préconise la Commission Européenne.

Céder aux lobbies est le contraire de la Démocratie, preuve en est faite de nouveau sur le dossier de l’ours. Ferus appelle une réaction rapide de Matignon et de l’Élysée en faveur de l’ours dans les Pyrénées : sans nouveaux lâchers, l’Etat condamne l’avenir de l’espèce « Ours brun » en France.

Téléchargez le dossier de presse Parole d’ours 2013 :

Dossier de presse PO 2013

Dossier de presse Parole d’ours 2013

Plus de renseignements sur notre programme d’écobénévolat Parole d’ours –> ICI.

1 commentaire pour Pensez-vous que l’ours a une place dans les Pyrénées ?