Une louve empoisonnée dans le Mercantour

louve emporisonnée février 2013

Photo © Anthony Kohler

carte belvédèreMise à jour/complément d’information

Le 9 janvier 2013, les personnels de la direction des routes du conseil général des Alpes-Maritimes ont trouvé en vallée de la Gordolasque sur la route départementale D171 un cadavre de loup et en ont informé les personnels du parc national du Mercantour.

Le service départemental de l’ONCFS des Alpes-Maritimes a pris en charge l’animal et l’a transporté au laboratoire vétérinaire départemental 06 pour autopsie.

A la lumière de l’autopsie, des analyses complémentaires toxicologiques et parasitologiques ont été demandées pour identifier d’éventuelles causes sous-jacentes ayant entraîné la mort par collision. Celles-ci ont révélé une intoxication à la Chloralose dont le fort dosage (17μg) exclu l’hypothèse d’une intoxication relais (loup mangeant une proie contaminée) et conduit à l’hypothèse d’un empoisonnement.

plainte louve gordolasque

plainte louve gordolasque

FERUS a déposé plainte auprès du tribunal de grande instance de Nice.

Ecrit le 19 février

Nous venons d’apprendre de source sûre qu’une louve a été retrouvée morte en janvier 2013 dans vallée de la Gordolasque, située dans les Alpes-Maritimes, sur la commune de Belvédère (voir carte). Après analyse toxicologique, il s’avère qu’elle est morte suite à un empoisonnement. Nous ne savons pas pour l’instant si cet empoisonnement était intentionnel.

Cet animal a été décompté du plafond 2012 (qui court jusqu’au prochain plafond), soit 6 loups à ce jour :

– 1 braconnage (Ventoux, janvier 2012)

– 1 tir de défense (Haute-Savoie, septembre 2012)

– 2 empoisonnements (Clarée, avril 2012 ; et la présente louve)

– 2 tirs de prélèvements (Mercantour et Monges, juin 2012)

En principe, cette louve devrait également être déduite du futur plafond 2013, étant donné qu’elle a été empoisonnée en 2013.

FERUS va porter plaine contre X auprès du Tribunal de Nice.

Les commentaires sont fermés.