Agissez : un plan Lynx oui, mais pas sans Lynx !

Photo Anthony Kohler

Une consultation publique est actuellement en cours pour permettre aux citoyens de s’exprimer quant au projet de Plan régional d’actions (PRA) Lynx Massif des Vosges. La consultation se terminera le 11 février et nous invitons nos adhérents et sympathisants à y participer activement. Pour y participer ==>> ICI (voir en bas de page, votre avis doit être adressé à cette adresse consultation-publique-especes.dreal-grand-est@developpement-durable.gouv.fr )

S’il est positif que ce PRA favorise la cohabitation du lynx avec les activités humaines, il ne sert pas à grand chose s’il n’y a plus de lynx dans le massif. La situation est en effet plus que critique dans les Vosges (4-5 individus, uniquement des mâles et dont au moins 3 viennent du Palatinat allemand) où l’habitat est pourtant favorable pour le lynx.

Il est donc urgent qu’une opération de renforcement de la population vosgienne par des lâchers de lynx, notamment des femelles, fasse partie des actions prioritaires du PRA. C’est sur ce point en particulier que vous devez insister en participant à la consultation publique : pas de lynx = inutilité du PRA.  

Les pouvoirs publics peuvent notamment s’inspirer des programmes similaires qui ont marché ailleurs (Palatinat par exemple) surtout en ce qui concerne l’acceptation du lynx, par les chasseurs et éleveurs en tête. 

Vous pouvez également insister sur les points suivants : 

– le remplacement de tout individu braconné par le lâcher de deux nouveaux animaux, comme nous l’avons demandé suite au braconnage de Fellering (cette possibilité ne figure pas dans le PRA) 
– des moyens conséquents mises en œuvre pour lutter contre le braconnage 

FERUS adressera sa contribution à la consultation publique d’ici quelques jours. 

Merci pour participation. Merci pour le lynx

Pour participer à la consultation publique ==>> ICI (voir en bas de page, votre avis doit être adressé à cette adresse consultation-publique-especes.dreal-grand-est@developpement-durable.gouv.fr )

Les commentaires sont fermés.