Ferus réagit au tir d’un loup dans la Drôme

Ferus réagit au tir d’un loup dans la Drôme

Actus de Ferus Actus en France Actus loup Toute l'actualité

Ferus prend acte du tir d’un loup dans la Drôme, avec tristesse car la mort d’un animal appartenant à une espèce protégée et encore en danger n’est jamais une bonne nouvelle. Nous espérons que tout s’est passé dans la légalité. Si tel est bien le cas, cela prouve que les éleveurs ne sont pas sans défense et qu’il n’est point besoin de promettre d’assouplir les procédures comme vient de le faire la ministre de l’Ecologie (lire les annonces de NKM/commentaires de Ferus).

Il conviendra d’observer avec attention ce qui se passera sur cette zone dans les jours et semaines à venir. Si les attaques de loups continuent, cela confirmera que ces tirs ne sont pas une solution à terme pour l’élevage.

Voir l’arrêté du 8 juillet qui a autorisé Guy BOISSONNIER à effectuer ce tir de défense :

logo-pdf

Lire aussi :

– Protocole d’intervention contre les loups 2011/2012 : 6 loups peuvent être abattus (juillet 2011)

L’autorisation de tir de loup dans la Drôme suspendu par la justice (juin 2011)

– Deux autorisations de prélèvement de loup annoncées coup sur coup (mai 2011)

7 commentaires sur “Ferus réagit au tir d’un loup dans la Drôme”

NON ! il ne faut pas chasser et abattre les loups, laissons la nature en paix ! Je suis absolument contre !!!!

Laissons ces loups tranquille, d’autant qu’il est évident qu’abattre ces animaux n’est pas la solution pour combattre les dégats qu’ils font aux troupeaux.
Pouvons nous imaginer que des interventions moins radicales comme l’effarouchement, serait probablement des solutions beaucoups plus appropriées et surtout plus efficaces, sans oublier naturellement le simple gardiennage des troupeaux, comme il se pratiquait autrefois.
Mais non, l’homme choisi toujours d’éliminer le problème de façon définitive en éradiquant l’espèce dérangeante.
Quelle connerie!!!

« Ferus prend acte du tir d’un loup dans la Drôme, avec tristesse car la mort d’un animal appartenant à une espèce protégée et encore en danger n’est jamais une bonne nouvelle. »

SCANDALE !
quand des centaines de brebis se font tuer ou agonisent pendant des jours à moitié bouffées par les loups, ferus ne proclame jamais sa tristesse !

MENSONGE !
le loup n’est plus une espèce menacée de disparition !
en montagne l’espèce en voie de disparition, c’est l’homme ! le berger, le paysan , le bûcheron qui entretiennent la montagne et la gardent vivante !
mais le rêve des Ecologistes (Ferus est le nez caché des verts, une association-bidon pour récolter un max de subventions publiques)
c’est la montagne vidée des paysans et des bergers, vidée des touristes
et livrée aux caprices des verts qui viendront étudier la sauterelle à pattes bleues, une montagne morte !

laissons ces loups tranquille, il n’y en a presque plus il faut les préserver .pk ne pas faire comme les éleveur italien qui arrive a vivre en paix avec les loups.

Tuer un loup pour le plaisir, non !
Tuer un loup pour défendre un troupeau, oui !
Quand on aime les bêtes qu’on élève, ce qui est majoritairement le cas, comment ne pas se défendre face à toute attaque (loup, chien, voleur, etc) ?
Quand on perd ses mères reproductrices ou ses jeunes élevés depuis la naissance, comment ne rien faire face à l’injustice des disparitions ?
De plus, les loups étant très intelligents, ils peuvent ainsi apprendre avec le temps que le gibier est moins risqué pour eux que le bétail des hommes…

Bravo pour les commentaires de Didier!!!!! Il résume ce que je pense et ce que j’aurais pu écrire!!
l’homme est en train de détruire toute cette nature et les animaux végétaux etc. car la nature dérange et oblige quelquefois à modifier un projet.

Espérons que quelques milliers ou millions de personnes pensent de la sorte pour que nous laissions aux générations futures une PLANETE VIABLE !!!

Je profite de ce mail pour féliciter les informaticiens qui s’occupent du site Férus (ours loup lynx) qui est très accueillant

« c’est la montagne vidée des paysans et des bergers, vidée des touristes »

Je n’aime pas cette tendance à classer les touristes et les bergers ensemble. Cela se fait uniquement lorsque cela arrangeles arguments des anti loups – le restant du temps, la majorité des bergers détestent les touristes et ne rêvent que d’une montagne sans eux. Les touristes sont juste censés débarquer au pied de la montagne pour acheter un peu de fromage et plaindre le berger pour ces conditions de travail difficiles


Les commentaires sont fermés.