Le programme Parole d’ours bouscule l’inertie ambiante : l’ours, un atout plébiscité

parole d'oursle 1er octobre 2012

Communiqué de presse – Parole d’ours 2012

PAROLE D’OURS BOUSCULE L’INERTIE AMBIANTE :

L’ours, un atout plébiscité …

L’association FERUS a mené cet été la cinquième édition du programme d’information et de communication Parole d’ours.

Parole d’ours rend la parole aux Pyrénéens :

Basé sur l’échange, l’écoute et la sensibilisation, ce programme d’écobénévolat permet d’apporter aux habitants et aux gens de passage une information de qualité sur l’ours dans les Pyrénées, à la fois très attendue et nécessaire. FERUS s’attache à prendre en considération toutes les remontées du terrain et à rechercher des solutions/actions pour une meilleure acceptation de l’ours, voire une banalisation de sa présence sur le massif pyrénéen.

FERUS a choisi d’enrichir dès 2009 son programme Parole d’ours d’un partenariat avec Pays de l’Ours-ADET, association pour le Développement Durable des Pyrénées.

Du 11 juin au 1er septembre 2012, les équipes Parole d’ours ont échangé sur les six départements pyrénéens avec une présence accentuée sur les zones principales de présence de l’ours, à savoir la Haute-Garonne et l’Ariège. En chiffres, ce sont près de 200 communes visitées, plus de 40 interventions sur des marchés, fêtes et manifestations, plus de 2000 commerces et structures impliqués, plus de 120 000 plaquettes d’informations sur l’ours et le patou diffusées.

L’ours, un atout pour les Pyrénées :

Nouveauté Parole d’ours 2012, près de 500 structures accueillant du public et commerçants de la zone massif des Pyrénées ont été interrogés sur leur perception de l’image de l’ours, son utilisation pour le développement touristique du massif et leur intérêt personnel à s’y investir.

L’enquête est en cours d’exploitation, mais les premiers résultats sont intéressants et clairs :

La majorité des professionnels rencontrés considèrent l’image de l’ours valorisante ou très valorisante pour le tourisme dans les Pyrénées. Cette appréciation est encore accentuée par ceux qui l’utilisent déjà. Ceux qui la perçoivent négative sont peu nombreux (env. 12%).

– Près de 60% des professionnels rencontrés pensent que l’image de l’ours devrait être utilisée pour le développement touristique des Pyrénées ; un quart d’entre eux seulement pensent qu’il ne faut pas le faire.

–  200 professionnels rencontrés sont prêts à utiliser davantage l’image de l’ours si on les y aide (mise à disposition de conseils, d’outils …).

Ces premiers résultats confirment sans ambiguïté le potentiel de valorisation économique local de la présence de l’ours dans les Pyrénées qu’évoquent très régulièrement les associations FERUS et Pays de l’Ours – ADET. De même, ils relativisent sérieusement la représentativité locale des opposants à l’ours, représentativité qui reste donc limitée à une part des acteurs agricoles et cynégétiques.

Considérant ces résultats encourageants, Pays de l’Ours – ADET envisage de prendre dès 2013 de nouvelles initiatives en matière de valorisation économique de la présence de l’ours dans les Pyrénées.

FERUS remercie les Pyrénéens dont la parole en faveur de l’ours se libère de Parole d’ours en Parole d’ours, ainsi que tous les acteurs locaux qui nous aident à innover pour l’ours et pour les Pyrénées.

Parole d'ours 2012

Dossier Parole d'ours 2012

=> la rubrique Parole d’ours

Les commentaires sont fermés.