Les ours, les loups et les lynx ont besoin de vous !

Les ours, les loups et les lynx comptent sur vous

Appel à dons

Si les prédateurs vous intéressent, si vous partagez notre passion et nos objectifs, si vous désirez prendre part à nos efforts pour la préservation et la réhabilitation des ours, des loups et des lynx en France, soutenez FERUS !

  • Rapide et pratique : pour faire un don en ligne, rendez-vous sur le site — >Hello Asso
  • Vous pouvez aussi remplir ce formulaire de don –> formulaire de don FERUS (ou le recopier sur papier simple ou vous le faire envoyer sur simple demande).
  • Ou envoyer un chèque établi à l’ordre de FERUS et à renvoyer à –> FERUS, BP 80 114, 13718 Allauch cedex.

Un reçu fiscal vous sera envoyé

66 % de votre don sera déductible de votre impôt 2018 dans la limite de 20 % de votre revenu imposable :

tableau déduction fiscale

ours don

Chers sympathisants, chers défenseurs des grands prédateurs,
Dans les Alpes françaises, à ce jour, 34 loups et louveteaux ont été tués «légalement» et ce, en moins de 5 mois. Ces abattages sont inacceptables : ils sont inefficaces et indignes d’une politique de gestion d’une espèce protégée.
Dans les Pyrénées, cet été fût le théâtre d’un énorme coup de pression des éleveurs anti-ours suite au dérochement exceptionnel d’un troupeau non protégé et pâturant sur une zone particulièrement abrupte et dangereuse… Presque un coup monté, en tous cas un bel exemple de l’irresponsabilité de certains éleveurs.
L’arrivée du ministre Nicolas Hulot, qui a promis une remise à plat totale de la gestion du loup et a amené l’espoir réel de futurs relâchers d’ourses dans le Béarn en 2018, aurait-elle mis le feu aux poudres ? Certains éleveurs, attisés par la haine, ont multiplié les actions violentes et illégales : rien que cette année, un naturaliste a été violemment agressé dans l’Aveyron, des agents de l’ONCFS ont été accueillis par des menaces et des coups de fusils sur une estive pyrénéenne, des journalistes ont été mis en joue par un éleveur du Lot, un pseudo-commando terroriste de braconniers armés et encagoulés a appelé à rouvrir la chasse à l’ours en Ariège… sans compter les brebis régulièrement exposées sur la voie publique et les blocages routiers en tout genre ! Il devient urgent que les autorités prennent leurs responsabilités et que les auteurs de ces actions hors la loi soient sévèrement punis par la justice française.
La situation du lynx dans les Vosges est quant à elle toujours aussi préoccupante. Les réintroductions côté Allemagne permettront-elles de faire renaître la population vosgienne? C’est tout ce que nous souhaitons.
Face au lobbying intense des syndicats agricoles et à la mauvaise foi et l’inconscience de certains élus locaux démagos, FERUS a besoin de s’attacher les compétences d’avocats et de juristes pour tenter de faire pression en faveur des grands prédateurs.
Nous continuerons d’informer et de sensibiliser le grand public sur les trois espèces via nos programmes de bénévolat : rétablir les faits auprès du grand public et démontrer que la cohabitation est possible nous paraît indispensable. Plus que jamais, FERUS et les grands prédateurs de France ont besoin de votre aide.
Nous comptons sur vous. Les grands prédateurs aussi. Merci à tous pour votre fidèle soutien.

MERCI

« On a besoin de tous ces prédateurs, de tous ces gêneurs. » Yves Paccalet

lynx don

Des questions? Contact secrétariat : secretariat.ferus@orange.fr

Les commentaires sont fermés.