Programme ERASMUS + pour les grands prédateurs, c'est parti !

Lancement du programme Erasmus + à Marseille

Le séminaire de lancement du programme ERASMUS + « Université Populaire Européenne de la Faune Sauvage », piloté par FERUS, s’est tenu les 28 et 29 janvier 2019.

A cette occasion, nos amis et partenaires belges de l’association NATAGORA, espagnols du FAPAS et allemand de FfW (Freundeskreis freilebender Wolfe) avaient fait le déplacement jusqu’à Marseille, afin de définir avec nous les grandes lignes de ce projet ambitieux et innovant, financé par l’Europe (dans le cadre du programme Erasmus+ : projet de coopération dans l’éducation et la formation).

« L’Université Populaire Européenne de la Faune Sauvage » : quel objectif ?

La protection des grands mammifères carnivores (ours, loup, lynx), menacés partout en Europe, fait l’objet d’importants débats et de remises en question régulières. Les organisations non gouvernementales européennes actives dans la conservation de la faune sauvage jouent un rôle important en faveur de la protection de ces grands carnivores, en s’opposant notamment à leurs détracteurs, voir aux pouvoirs publics mais aussi en assurant une présence sur le terrain au travers d’actions visant à améliorer la cohabitation (sensibilisation, soutien au pastoralisme, programme de plantations…).

L’action de ces associations européennes est aujourd’hui indispensable. Elle repose pour une part importante sur l’engagement de militants bénévoles motivés, qui agissent sur le terrain aux côtés des salariés. Pour des questions de légitimité et d’efficacité de ces ONG, il est nécessaire d’offrir à l’ensemble de nos bénévoles européens la possibilité de se former sur les différents aspects inhérents à la présence des grands carnivores sur nos territoires. C’est l’objectif de notre projet d’«Université Populaire Européenne de la Faune Sauvage».

Plus concrètement …

Dans les deux années qui viennent, FERUS, NATAGORA, FAPAS et FFW s’attacheront à créer un parcours pluridisciplinaire de formation, répondant aux besoins des associations de protection des grands carnivores et de leurs bénévoles.

Les partenaires vont d’abord travailler à la rédaction d’un référentiel de compétences des bénévoles. Il s’agit là d’un guide qui identifiera les différents profils de nos volontaires, les différentes situations auxquelles ils peuvent être confrontés sur le terrain et les compétences nécessaires pour pouvoir y répondre le plus efficacement possible. Une enquête sera effectuée auprès des ONG Européennes afin d’identifier le plus de cas possibles. Nous pourrons alors déterminer les modules de formations les plus appropriés à mettre en place pour répondre aux besoins en compétences identifiés.

Dans un second temps, le contenu devra être rédigé et les méthodes pédagogiques définies, pour chacun des modules identifiés. Il s’agit autant de renforcer les compétences dans le domaine des sciences et techniques spécifiques au secteur de la protection des grands carnivores (biologie, éthologie, connaissances des milieux…) que dans les domaines des aptitudes sociales et des savoirs être indispensables dans un contexte multi-acteurs complexe (connaissance des monde de l’élevage et de la chasse, communication non violente et gestion des conflits, aptitudes à la médiation et la sensibilisation). Cette étape fera donc appel à la contribution de nombreux experts de différents domaines et sera soumis à la validation d’un comité scientifique.

Enfin, la majorité de ces modules de formation seront disponibles sur un MOOC gratuit (sous condition d’inscription préalable de l’utilisateur) et en plusieurs langues. Le MOOC, acronyme de « Massive Open Online Course », est un nouveau type de formation en ligne et en autonomie. Il regroupe par exemple des vidéos, du contenu texte, des forums de discussions et permet de valider ses acquis avec des exercices. En parallèle, des sessions de formation « terrain et mise en situation » seront proposées pour compléter les compétences acquises au travers du MOOC aux bénévoles qui le souhaitent. Un atelier grandeur nature d’une semaine aura lieu, avec une trentaine de bénévoles sélectionnés, afin de tester les différents modules proposés et les faire évoluer avant leur mise en ligne sur le MOOC.

En formant ainsi les bénévoles et salariés des associations de protection des grands carnivores, l’Université Populaire Européenne de la Faune Sauvage contribuera ainsi à améliorer la qualité de leurs actions et à renforcer la coopération internationales entre associations actives sur le terrain.

Nous vous tiendrons régulièrement au courant de l’avancée de ce projet au travers du site WEB et du Facebook de FERUS. Et pour toutes questions,  vous pouvez nous contacter à cette adresse ferus-erasmusplus@ferus.org

 

Les commentaires sont fermés.