Du nouveau pour le(s) loup(s) vosgien(s)

Le loup photographié le 8 juillet au col de Bonhomme. En médaillon, la photo réalisée en juin dernier © ONCFS

Alors que depuis le mois d’avril, tous les indices signalaient la présence d’un seul individu… près de dix mois plus tard, un nouveau rebondissement secoue le massif vosgien.

Durant le suivi hivernal sur son secteur, un des gardes de l’ONCFS (Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) a suivi la piste du fameux loup vosgien, dans la neige des crêtes, pendant six kilomètres.

Quelle ne fut pas sa surprise de voir que celle-ci se séparait, montrant distinctement la présence de deux canidés!

Cette information exceptionnelle est à mettre en relation avec les dernières attaques relevées sur le massif vosgien montrant, notamment sur celle datant du 22 janvier à Saulxures-sur-Moselotte, un taux de consommation plus important que celui constaté l’été dernier.

En effet, durant la période estivale, on avait remarquait que la consommation s’orientait principalement vers les viscères thoraciques, entre 3 et 5 kg en général. Sur cette nouvelle attaque, les viscères thoraciques mais aussi le(s) gigot(s) ont été consommés.

Pourtant malgré l’emballage médiatique, on ne peut affirmer que nous avons une meute dans les Vosges, pour cela, il faudrait être sûr qu’il s’agisse d’un couple.

Nous savons que le loup photographié dans les Vosges est un mâle, mais le sexe du second loup reste inconnu à l’heure actuelle, l’animal n’ayant pas encore été identifié.

De plus, pour annoncer l’établissement officiel d’une meute, il faudrait qu’elle soit établie sur un territoire de façon régulière.

D’où vient ce second loup? Plusieurs hypothèses se confrontent :

– deux loups étaient déjà présents sur le massif mais pas forcément ensemble.

– deux loups étaient déjà sur le massif cet été ensemble mais les données n’ont pas été trouvées (hypothèse qui reste possible).

– le second loup serait en fait le loup du Haut Doubs s’étant déplacé vers le nord, puisque les dernières observations le concernant le situaient au nord du Haut Doubs et au sud des Vosges.

Tout cela n’est qu’hypothèses. Au final, l’important est qu’aujourd’hui, Canis lupus fait son retour sur le massif vosgien, et que nous sommes à l’aube d’une colonisation de plus grande envergure.

Anthony Kohler pour Ferus

Sur le même sujet :

Vosges : le préfet autorise les tirs d’effarouchement (septembre 2011)

– Le loup de retour dans les Vosges ? (juin 2011)

– Le loup de retour dans le Doubs ! (juin 2011)

12 commentaires pour Du nouveau pour le(s) loup(s) vosgien(s)

  • didier

    Peut être bientôt la jonction avec les loups allemands qui amèneront des nouveaux gènes de lignée Polonaise.
    Espéront que ces loups pourront créer une nouvelle vague colonisatrice vers d’autres départements plus au centre, et seront mieux acceptés par les ruraux.

  • marie

    à mon sens , mais cela n engage que moi , ils ont une provenance sud>nord plutôt que > d’Est . L’ADN serait parlant .
    D autrepart , çà c est sûr qu il y en a plus d ‘un ..
    Gageons que de goûter à quelques cervidés les détourne des ovins .
    Quoiqu’il en soit il y aura bien du « rififi » avant de trouver un hypothétiqu’équilibre . Par chez nous la population de chasseurs en rogne ne semble pas diminuer , idem pour les ….gardiens du paysage .

  • […] background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } http://www.ferus.fr – Today, 10:04 […]

  • JLV

    Extrait du dernier Qdn: Pour certaines brebis, les taux de consommation sont importants, qu’ils soient situés aux gigots ou suite à des éventrations avec consommation des viscères thoraciques.extrait du RL:On s’en doutait depuis un petit moment. La nouvelle est désormais officielle. « Nous avons aujourd’hui la certitude de la présence d’au moins deux loups dans les Vosges », affirme l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) du département.Quel rebondissement incroyable!

  • c’est la suite logique des choses. Après il y a une différence entre certifier la présence de 2 loups d’après des hypothèses ou d’après des faits. Pour notre part, nous attendons les faits, même si on peut parler des hypothèses en toute transparence. En tout cas c’est une très bonne nouvelle 🙂

  • Tu es avantagé toi ? Le dernier QUOI DE NEUF De l’ONCFS est le N° 25 paru en Août 2011, maintenant si le N° 26 de janvier est paru, attendons pour lire ce tu nous proposes…en avant première !!
    Et je ne vois pas en quoi il y a un rebondissement incroyable il faut m’expliquer…quant un garde suit une trace pendant six kilomètres et qu’ensuite il y a aiguillage qui montre que les deux individus se sont séparés…je ne vois pas ce qui est INOUÏ en cela !!
    Car avant d’affirmer de telles choses (faire de la communication) comme le dit si bien Sandrine il faut attendre les faits !!

  • Ugatza

    Didier a écrit:
    « Espéront que ces loups pourront créer une nouvelle vague colonisatrice vers d’autres départements plus au centre, et SERONT MIEUX ACCEPTES PAR LES RURAUX. »

    Ah bon? Il y a un microclimat dans les Vosges? mdr

    A Marie:
    « L’équilibre », pour eux, c’est,ce sera comme ailleurs, zéro loups.
    C’est d’une limpidité totale.
    Depuis le temps…

  • JLV

    Mieux vaut loucher que d’être aveugle, proverbe indien!

  • eleveur

    Les éleveurs attende votre action pour nos petit élevage de montagne nous ne pourront le supporter en n +1 rien n avance pour le printemps 2012

  • JLV

    Mon cher Michel,

    Quand j’écris  » Quel rebondissement incroyable! »…C’est bien entendu tout à fait ironique, il y a bien longtemps que je suis convaincu de la présence de plusieurs canidés sur le massif…

    C’était tout à fait en rapport avec cette affirmation rocambolesque:

    « Quelle ne fut pas sa surprise de voir que celle-ci se séparait, montrant distinctement la présence de deux canidés! »

    Alors attendons tranquillement les faits….rendez-vous donc, fin juin pour faire les comptes, nous n’avons pas de moutons dans les Vosges n’est-ce-pas?

  • jlv

    VOILA:

    LES FAITS ONT PARLE,IL Y A DEUX LOUPS EN MEUSE DEPUIS DE NOMBREUSES SEMAINES ISSUS DE LA ZONE VITALE VOSGIENNE ET AU MOINS DEUX LOUPS EN VOSGES…..JE NE PARLE PAS DES FORTES SUSPICIONS DE PRESENCE EN ALSACE…… COLMAR ET BALLON DES VOSGES°!!

    QUI VEUT BIEN M’EXPLIQUER SANS DEMAGOGIE, AUCUNE, D’OU SORTENT CES LOUPS QUI A COUP SUR NE SONT PAS TOMBES DU CIEL!

    A BON ENTENDEUR LES AMIS DU LOUP….. N’EST-CE-PAS…….MICHEL? SANDRINE ET TOUS LES AUTRES

    JE VOUS RAPPELLE LES FAITS OFFICIELS:

    AVRIL 2011: L’ADMINISTRATION PARLE DE CHIENS ERRANTS

    JUILLET 2011: LA MEME PARLE D’UN LOUP UNIQUE

    JANVIER 2012: ELLE PARLE DE DEUX LOUPS

    AVRIL 2012: ELLE SE TAIT SUBITEMENT…..MERCI POUR LES ELEVEURS DU MASSIF VOSGIENS

    MERCI EGALEMENT POUR VOTRE SANS SOUTIEN SANS FAILLE…..A PROPOS…. MA DEFINITION D UNE DEMARCHE SCIENTIFIQUE EST LA SUIVANTE:

    REMETTRE EN CAUSE LES ACQUIS ET METTRE A MAL LES THEORIES ETABLIES…..AVEC L’AVAL DE L’ADMINISTRATION……MAIS BIEN SÛR IL FAUT ATTENDRE LES FAITS ET SURTOUT LES RESULTATS ADN….TOUJOURS INCONNUS!!!

    JEAN-LUC VALERIE

    PS: Si je suis censuré, je ferai passer le message prochainement sur une tv nationale!

  • jlv

    La liste des prédations sur l’Ouest vosgiens depuis le 5 avril 2012…. 41 ovins prélevés….deux loups au moins avec tous les détails!

    L’oncfs ne disant pas la vérité sur ce qui se déroule depuis un mois sur le secteur Ouest de Neufchateau! Je vous informe des faits suivants:

    Il y a au moins deux canidés sur la zone, les prédations ayant eu lieu simultanément la nuit du 30 avril au 1er mai sur les communes de
    Midrevaux et Avranville, c’est un premier constat! Les deux canidés se séparent parfois pour chasser!

    Quand les prélèvements sont récurrents, et dispersés, alors que les prédations sont parfois proches des habitations, la probabilité
    que le caranassier soit un canis lupus est extrêmement forte! C’est ma conviction!

    A chaque fois ce sont le cœur, le foie et les poumons qui sont prélevés, avec un trou dans la trachée dans certains cas, comme à Avranville!

    La surface investie fait près de 13000 ha…..

    Une prédation a eu lieu dans la nuit du 5 au 6 mai, presque dans le même espace de temps que la prédation de La Bresse ( 4 agneaux dont 2 emportés) chez JY Poirot!
    Il y a donc au moins 4 canidés dans les Vosges. Dont deux ont vraisemblablement migré depuis la prédation de Fresse sur Moselle, le 15 novembre 2011, en direction de l’Ouest, j’ai reçu un signalement sur le Val d’Ajol le 22 janvier 2012.

    Je cite les dernières déclarations de l’Oncfs dans la presse ces derniers jours:

    « Depuis, nous n’avons pas retrouvé d’autres traces, ni d’autres indices de la présence de plusieurs loups »,

    « On ne sait donc pas si les deux prédateurs sont toujours dans les Vosges. Au moins l’un d’entre eux semble cependant être resté. Car une attaque a eu lieu jeudi à La Bresse. Les cadavres de deux agneaux ont en effet été retrouvés en partie mangés. « Le tableau clinique est typé loup », confirme Benoit Clerc. »

    « Est-ce le même animal que celui qui a tué des brebis en février sur la commune d’Aureil-Maison, dans le secteur de Lamarche, ou y a-t-il un autre loup qui sévit sur la plaine ? « Aucune idée », reconnaît le chef du service départemental de l’ONC qui précise : » je cite :

    « qu’il n’y a « aucune preuve scientifique fiable » dans un sens ou autre. »

    Cependant,

    Des traces ont été trouvées dans le sous bois près du parc, de 10 cm x 10 cm, l’animal a sauté une clôture (la première trace se trouve à deux mètres de la clôture) et s’est réfugié dans un champ de colza, des poils ont été prélevés par l’O.N.C.F.S. La distance entre les pas est de 1m30.

    Un témoin a vu un animal avec un masque facial blanc et une dominante rousse sur le pelage…..c’est typé loup, je pense!

    Il est donc évident que la rumeur qui parlait de 4 loups présent depuis le mois d’Octobre 2010, me semble tout à fait probable, les faits étant connus de L’ONF et des services véto….alors que les éleveurs vosgiens sont laissés sans aucune protection sur le massif.

    Dans cette hypothèse et en conséquence du laxisme des autorités, je pense qu’il sera inacceptable d’envisager le moindre tir de prélèvements.

    La fdsea est déjà sur la brèche et va demander l’éradication du loup dans les Vosges! Nous sommes proche du scandale. La gestion du retour du loup dans les Vosges est totalement calamiteuse, à l’image de ce qui se passe au niveau national. Dissimuler la vérité, dans ce contexte est inadmissible, alors que j’affirme depuis le moi de mai 2011 qu’il y a plusieurs loups sur le massif !

    les noms des éleveurs concernés sont connus!

    ALORS C’EST QUAND QUE L’ON RENTRE DEDANS……………….

    JLV

    .