Le cadavre d'un loup criblé de 2 balles retrouvé dans le Ventoux

loup male braconné ventoux

Photo © Maurice Chatelain

Hier matin, lundi 30 janvier, un promeneur a découvert un cadavre de loup sur la commune de Bédouin, au pied du Mont Ventoux, en forêt communale, vers 1000m d’altitude. Ce cadavre est celui d’un beau mâle de 37-38 kg. Il comporte deux blessures par balles apparentes.

La gendarmerie a été mobilisée et le cadavre a été confié au laboratoire départemental d’analyse du Vaucluse. L’autopsie devra rapidement confirmer la raison du décès…

Le procureur de Carpentras a été saisi.

Comme à chaque fois dans les affaires de braconnage, FERUS portera plainte, en espérant qu’une enquête sérieuse soit menée et qu’elle aboutisse, que le responsable de cet acte soit jugé et sévèrement puni.

Lire aussi :

– FERUS permet une enquête et la découverte d’un cadavre de louve (octobre 2011)

– FERUS porte plainte dans trois affaires de braconnage de loup (octobre 2011)

– Disparition suspecte de la louve Tinée : FERUS va porter plainte contre X (septembre 2011)

– Le cadavre d’une louve retrouvé dans les Hautes-Alpes (septembre 2011)

15 commentaires pour Le cadavre d’un loup criblé de 2 balles retrouvé dans le Ventoux

  • Roger

    Et bien voilà, nos amis les chasseurs continuent la régulation.Il régulent même les humains comme dernièrement un enfant de 12 ans abattu comme un animal. A quand l’interdiction de la chasse en France? Cela devrait être le combat principal des associations. PS j’espère que ce message ne sera pas censuré

  • Voila ce que l’on peut lire sur un certain site :

    http://federationdesacteursruraux.blogspot.com/

    Autre fait troublant. C’est un accompagnateur en montagne, proche de FERUS ou se réclamant comme tel, qui a prévenu une grande chaine de TV du service public en proposant sa version.
    Face à cette situation, qu’il nous soit permis, avec, bien entendu des réserves en attendant la fin de l’enquête officielle, d’émettre de sérieux doutes et de nous interroger sur l’origine de la mort de ce loup d’autant, nous le rappelons, qu’il a été découvert « frais » alors que le sang n’était pas encore coagulé. »

    C’est vraiment étrange le nombre de loup trouvé mort par des promeneurs naturalistes proche du réseau cette année?
    Certains auraient ils peur que des loups « sauvages » soit tiré et recicleraient ils le trop plein de certain zoo? pour empécher les éleveurs de faire usage de leur tir de défense?

    Autant les commentaires que les fautes d’orthographe sont à mourir de rire…Bon sans commentaire…de ma part…après je suis « méchant » !!

  • Ugatza

    Ben oui, ce sujet, celui du tir des loups (ou de leur empoisonnement) légal et illégal (ou en voie de légalisation) est LE sujet principal et qui doit nous mobiliser tous contre lui.
    Ce sont les braco-chasseurs ou chasbracos (on ne sait plus trop) qui nous l’imposent.
    Contre ceux qui s’y adonnent déjà.
    Contre ceux qui voudraient s »y adonner après légalisation.
    C’est un retour en arrière, vers l’obscurantisme pré-scientifique.
    Il est temps de changer vraiment de ton.
    Pierre

  • merci pour l’info Michel, pas mal ce nouveau complot de la part des méchants écolos ! Quelle imagination !

  • Et ça continue….lu sur La Provence :

    Luc Reynard, le maire de Bedoin : « Ca ne m’étonne pas, certains l’ont déjà vu »

    Interrogé après la découverte de ce cadavre de loup sur le territoire de sa commune, le maire de Bedoin, Luc Reynard, indiquait « ne pas avoir été informé » mais ne semblait pas étonné. « C’est la preuve qu’il y en a. Jusqu’alors, il n’y avait pas de preuve. Ça ne m’étonne pas du tout compte tenu du fait que certains l’ont déjà vu ! Des chasseurs et des éleveurs l’ont aperçu », dit celui qui s’est déjà prononcé contre la réintroduction du loup dans le Ventoux. « C’est donc à ma connaissance le premier loup qu’on aura retrouvé abattu dans le Mont-Ventoux. Ce qui m’étonne, en revanche, c’est la proximité avec les zones d’habitation. Il est descendu très bas ».

    Ce doit être un « CHASSEUR » ce monsieur non ?? pour tenir de tels propos, car je ne crois pas que les éleveurs soient si nombreux que ça sur le Ventoux 2 me semble-t-il !!

  • buitre

    Oui le maire de Bedouin est chasseur, d’ailleurs les nemrods de cette commune sont connus ds la région pour leur extremisme. Un non chasseur ne serait jamais élu. On ne peut pas arborer un autocollant d’une association de défense de la nature.
    C’est déplorable. Le Ventoux est classé zone Natura 2000… et les chasseurs du cru freinent des 4 fers contre la mise en place d’un parc naturel.

  • Tout d’abord, je présente toutes mes condoléances à la famille de Monsieur G. Simon ainsi qu’a toute l’équipe de FERUS…

    Mais l’actualité demeure ! Donc Sandrine, si je sais bien lire entre les lignes (d’ailleurs L. Dollo dit à peu près la même chose sur :

    http://www.kairn.com/article.html?id=2368 – mais lui, il est plus malin il ne cite pas de nom !!)

    Mais entre accusation et réalité il y a parfois un énorme fossé pouvant être comblé par la provocation. Nous avons connu ce type de provocations, pour le moins naïve, autour de la présence de l’ours en 2006 dans les Hautes-Pyrénées et plus récemment en Ariège avec du miel et du verre pilé. Pourquoi pas tirer un loup sur le bord d’un chemin rapidement découvert par un…. Naturaliste ?
    Alors je me pose des questions. Les Dirigeants de FERUS sont-ils à ce point occupés, qu’ils n’arrivent pas lire de tels articles ? (LOUP, tapé dans les actualités d’un moteur de recherche les amènent en premier plan).
    Ou alors, (mais j’espère avoir tort) est ce le prix à payer pour pouvoir continuer à toucher les subventions gouvernementales ? Si ce n’est pas le cas, alors pourquoi laisser rouler l’Association dans la farine, par de tels personnages ? Et ne pas faire une lettre ouverte à ces Sites pour leur demander de cesser leurs attaques et leurs calomnies!!
    Allez une petite dernière toujours lu sur le site de Christophe G., alias le berger, transfuge du grand charnier :
    Cinq éleveurs de moutons en justice :
    Les cinq éleveurs de moutons affirment avoir perdu plusieurs bêtes victimes d’un loup introduit illicitement par héliportage en octobre 2008.
    Ces éleveurs se disent convaincus que le prédateur aurait été transporté par hélicoptère et qu’il aurait été déplacé par la voie des airs des Abruzzes en Suisse, a indiqué l’ats dans un communiqué diffusé mercredi 25 janvier.

    Commentaire du dauphinois :
    Doit on comprendre que c’est légal de transporter des loups en hélicoptère?
    D’abord les vipères ! Puis les loups ! A quand les éléphants !!

  • Merci Michel pour Gilbert. Évidemment qu’on connait les proses calomnieuses, notamment celles de Dollo. Après c’est vrai qu’on a d’autres chats à fouetter que de s’occuper de ces histoires de complot à 2 balles (et il y a des choses que je ne peux pas dire ici). Une lettre ouverte pour les anti-nature flippés du complot ? ça serait leur faire de la pub et un trop grand honneur. Et rassure toi, nous sommes financés à très grande majorité par des fonds privés donc rien de peut nous empêcher de dire ou faire ce que nous jugeons appropriés pour les grands prédateurs

  • Constateur

    Comment peut-on accuser sans aucune preuve ?
    Laissons faire la Justice, elle a été saisie de l’affaire et attendons les résultats de l’enquête.
    Les moyens mis en oeuvres me semblent conséquents.

  • Le loup n’étant pas une espèce chassable, c’est donc un tir illégal ! un accident ? avec 2 balles ? ….

  • Oui, le loup c’est  » Suicidé »…Quant aux éleveurs (Chasseurs d’ailleurs…) je crois qu’il n’y en a que deux dans ce coin !!
    Et tu peux nous expliquer « quels moyens conséquents » la justice à mis en œuvre pour retrouver le coupable ?? Merci…

  • Ugatza

    Pou tirer un loup avec une arme de chasse, il faut…un permis de chasse.
    Les armes de chasse ne se vendent pas à n’importe qui.
    Le détenteur d’un permis et d’une arme de chasse s’appelle un chasseur.
    Curieusement pour nos « amis » chasseurs, tout chasseur qui tire une espèce protégée cesse d’appartenir à leur corporation et devient, ipso facto, un braconnier QUI N’A RIEN A VOIR avec la chasse.
    Étonnant non?
    Surtout lorsqu’on sait que les chasseurs veulent récupérer le contrôle de la police de la chasse!!!! 😉

  • gilles

     » AU LOUP!! AU LOUP!!  » cris d’alarme des villageois français quand le loup était encore là…

    N’oublions pas que le  » canis lupus  » (le loup, en français, pour les nuls !!) joue un rôle régulateur très favorable sur la population de cervidés, et aussi de sangliers, qui je le rappelle, est en surnombre ( et ce terme est faible !!) , et cause ces derniers temps de nombreux accidents de la route, parfois mortels.
    Il est évident que ce n’est pas deux ou trois battues préfectorales qui vont  » réguler » cette population de porcins sauvage, quoique, assez familiers quand même, car n’hésitant pas à s’approcher très près des habitations pour trouver pitance…et occasionner par là m^me, des dégats dans les cultures ( et là, personnes ne peut contredire çà!!)

    Donc, étant chasseur, je condamne fermement le ou les C…(rime avec épinard !!) qui ont commis ce délit ; j’espère que l’enque^te balistique mènera rapidement les enquêteurs au domicile des coupables(du coupable) et que ces tristes sires seront très sévèrement punis

    ils auraient dû y réfléchir à deux fois avant de tirer ce loup, mais apparement, ils ont oublié le fait que m^me le plus petit plomb de chasse retrouvé sur un cadavre possède une traçabilité…La balistique fait des merveilles !!!

  • didier

    Bravo Gilles ces propos illustrent bien le fait que tous les chasseurs ne sont pas à mettre dans le sac, celui des braconniers, et que certains comme toi sont respectueux de la vie animale, même si je ne comprends, et ne partage pas toujours cette logique, qu’ont les chasseurs dans la protection de la nature.
    Espérons que ce salaupard soit effectivement retrouvé et sévèrement condamné.

  • Ugatza

    Le problème n’est pas tant qu’UN chasseur (pour combien d’autres?) puisse avoir une attitude vertueuse et respectueuse non seulement de la loi (ce qui est un minimum) mais de la présence du loup que d’autres les tuent avec leur arme de chasse.
    Il y a les positions des fédérations de chasse, leurs attitudes dans les CDFS, leurs campagnes pour déclasser les espèces protégées.
    C’est TOUT ce qui compte
    .
    Moi, quand, je lis (avec plaisir) Gilles, je ne comprends pas comment certains « protecteurs » peuvent penser le protéger en autorisant sa chasse.