Le loup dans 10 ans, à vos plumes !

Le loup dans 10 ans, à vos plumes !

La gazette des grands prédateurs Toute l'actualité

La Gazette des grands prédateurs a décidé, pour fêter les vingt ans du retour officiel du loup dans le Mercantour, de regarder plutôt… vers le futur. Jusqu’au printemps de 2012, nous consacrerons dans chaque numéro de notre revue une page au « loup dans dix ans » avec la publication de trois scénarios; d’abord le scénario « tendanciel», paru dans le numéro d’été, celui de la prolongation sans surprises des tendances observées depuis des années. Ensuite, le scénario « pessimiste », celui qui comblerait quelques éleveurs et chasseurs. Puis à l’inverse le scénario « optimiste » dont rêvent peut-être bien des amis du loup.

Pour le numéro d’automne, la Gazette des grands prédateurs lance un mini-concours de rédaction et publiera le meilleur scénario pessimiste de la présence du loup en France dans dix ans. Merci d’envoyer vos contributions à sandrine.andrieux@ferus.org avant le 10 août 2011.

Écrivains en herbe ou confirmés, à vos plumes !

Voir aussi la page consacrée à la gazette des grands prédateurs et tout le détail du dernier numéro.

8 commentaires sur “Le loup dans 10 ans, à vos plumes !”

En parlant du loup, pas de réaction suite à la décision de NKM ?
Une ministre de l’écologie qui lâche du lest aux éleveurs me révolte à en douter sur la pression que nous pouvons faire de notre coté. Grosse impression que quoi qu’il arrive le camps opposé finira toujours par avoir raison. Oui je suis pessimiste.

Ne soyons pas trop pessimistes. En refusant, sur ordre de l’Elysée, de réintroduire UNE ourse en Béarn et, maintenant, en lâchant du lest à ceux qui veulent en découdre avec les loups, la Ministre de l’Ecologie ne se comporte pas en écologiste, mais en pourvoyeuse de voix pour l’UMP. Il faut dire qu’ils en ont bien besoin. Malgré ces manoeuvres dérisoires ils sauteront en 2012, donc tout espoir n’est pas perdu -:)

le gouvernement français s’est déclaré mercredi pret à autoriser les éleveurs à abattre les loups dans certaines zones. La ministre de l’écologie NKM a reçu une délégation de députés, d’élus et de représentants des éleveurs locaux après 2 attaques de loup dans la vallée de l’Ubaye (04) survenues ces dernières semaines, qui ont provoqué la perte d’une centaine d’ovins. SVP est-ce que Ferus compte attaquer cette procédure autant absurde et radical ? Est-ce que toutes les mesures de sécurité ont été mis en pratique par les éleveurs ? Ne faudrait il pas plus de gibiers sauvages (ongulés) pour moins d’attaque sur les troupeaux ? En aucun cas j’accepterais l’autorisation de tir sur les loups, la nature sauvage disparait à cause de l’homme, alors préservons ce qu’il nous reste, et stop aux massacres, stop aux tueries, ce n’est plus possible. Sauvons les loups de France

Le grand espoir c’est que les rangs des chasseurs diminuent et qu’ils sont aussi plus agés. C’est pas trés bon pour la vitesse de déplacement,l’approche furtive et la précision du tir… Tant mieux pour nos amis les loups.
Il me semble aussi que les générations anciennes acceptent globalement moins le retour du loup. Dans 10 ans, la situation peut avoir évoluer favorablement.
Les loups ont une trés grande faculté d’adaptation et malgrè le contexte français pas trés favorables, ils vont nous supprendre.

On est actuellement dans uns situation difficile. Economiquement et ecologiquement les prochaines années vont tout décider sur l’avenir de l’humanité sur terre. Le capitalisme qui fait les riches toujours plus riches arrive à ses limites, mais les gouvernements ne sont pas encore prêts à accepter cela. J’ai peur que le loup et toutes autres espèces seront les victimes du désordre mondial que est en train de se créer.

« Tout espoir n’est pas perdu » si Sarkozy dégage, dit Jacques.
Certes, c’est une condition nécessaire mais absolument pas suffisante, quand on voit les positions du PS, d’EELV concernant le Loup ou d’autres partis se proposant de « gouverner », et soucieux, eux aussi, comme NKM de gagner des voix chez les uns plutôt que chez les autres, dont, croient-ils, les votes seraient acquis grâce au rejet de Sarkozy.

Eh ! Ugatza, faut mettre des lunettes : j’avais mis un petit « lol » à la fin de mon message, donc ça veut dire que ce que je disais, c’était pour de rire. Perso, je ne crois pas un seul instant qu’avec un changement de majorité politique (pourtant oh combien souhaitable pour bien d’autres raisons !) ce serait la fin des soucis pour les grands prédateurs. Ne soyons pas naïfs : tant qu’on se limitera à discuter poliment avec le pouvoir on n’obtiendra rien. Nos arguments techniques, il est clair qu’ils s’en foutent, ce n’est pas ce qui les guide. Même s’ils sont cent fois meilleurs que les leurs. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut mettre le feu partout, mais qu’il faut associer l’opinion publique bien davantage qu’on ne le fait à nos revendications. Les partis, fussent-ils écolos, iront toujours du côté où il y a le plus de voix à grapiller..


Les commentaires sont fermés.