Triste nouvelle : tirs de défense autorisés dans les Vosges

loup vosges printemps 2012 © oncfs

Loup dans les Vosges/printemps 2012 © CROC - ONCFS

Marcelle Pierrot, la Préfète des Vosges, vient de prendre un arrêté autorisant le recours à des tirs de défense sur des parcelles exploitées par M. Jean-Yves Poirot, éleveur des Vosges. Cet arrêté est valable jusqu’au 15 novembre sur le territoire des communes de la Bresse et de Cornimont (88). Lire le communiqué de la préfecture des Vosges –> ICI.

Jean-Yves POIROT, titulaire du permis de chasser, est habilité à effectuer lui-même ces tirs de défense. Il pourra également demander qu’ils soient réalisés par un lieutenant de louveterie dans le cadre d’une mission particulière ordonnée par la Préfète des Vosges.

Les tirs de défense peuvent être dirigés contre l’animal et donc être létaux. Pour FERUS, étant donné que le département des Vosges constitue un front de colonisation, envisager la possibilité d’y tuer l’un des deux loups présents sur le secteur (le troisième est en plaine, à l’ouest) témoigne clairement de la volonté de ne pas laisser l’espèce s’y implanter.

Sur le même sujet :

Le loup de retour dans les Vosges? (23/06/11)

Vosges : le préfet autorise les tirs d’effarouchement (21/09/11)

Du nouveau pour le(s) loup(s) vosgien(s) (31/01/12)

Vosges : confirmation de la présence d’un couple de loups et officialisation de la ZPP (10/07/12)

Les commentaires sont fermés.