FERUS s’associe à l’appel du collectif SOS FORÊTS-LORRAINE

FERUS s’associe à l’appel du collectif SOS FORÊTS-LORRAINE

Actus de Ferus Actus en France Actus loup Actus lynx Actus ours Toute l'actualité

Ferus a cosigné l’appel lancé par le collectif SOS FORÊTS-LORRAINE au Commissaire Européen à l’Environnement qui pour objet les conséquences de la politique forestière française sur la biodiversité en Lorraine. Cet appel correspond parfaitement à ce que nous demandons pour l’ours et le lynx.

« Le chef de l’état a défini une politique forestière entièrement orientée vers la production, avec une augmentation irresponsable des volumes de bois prélevés en forêt (+40% d’ici 2020), sur la base d’estimations fausses. Cette politique vise à rentabiliser l’ONF et à répondre aux appétits des multinationales. Or, la forêt est un patrimoine riche et fragile. La biodiversité animale et végétale, l’impact positif de la forêt sur le climat, la qualité de l’eau et de l’air, exigent une gestion durable des espaces forestiers. L’activité économique doit s’adapter à la ressource disponible et non l’inverse.

Nous ne pouvons laisser détruire ce patrimoine emblématique transmis par nos aïeux sans réagir.

Nos enfants nous le reprocheraient.

Nous exigeons:

-L’abandon du projet Sarkozy de surexploitation de la forêt française.

-Des moyens pour un service public de la forêt assurant l’équilibre des diverses fonctions forestières

-Une évaluation de la biodiversité forestière lorraine et des mesures concrètes pour la protéger. »

Le collectif  S.O.S. FORÊTS-Lorraine

FERUS s’associe à cette démarche de protection de la biodiversité et de l’habitat des espèces sauvages telles que le lynx, l’ours et le loup.

Télécharger le courrier que le collectif S.O.S. FORÊTS-Lorraine a envoyé au ministère :

courrier SOS forêts-Lorraine

6 commentaires sur “FERUS s’associe à l’appel du collectif SOS FORÊTS-LORRAINE”

Peut on s’associer à la demande du collectif S.O.S.-Lorraine par l’intermédiaire d’une pétition? (pour donner plus de poids à leur intervention)

voila un lien qui parle d’une pet’ à venir le mieux est de creer votre alerte aux nouvelles de ce site
amicalement

ps la foret a durement souffert de la tempête 99 de l’autre siecle !!! une nouvelle s’anonce et on nous parlent d’écologie de grenlle bande de fumistes voleurs crapules::

voila un lien (en esperant qu’il marche mais de toute façon faite « SOS FORÊTS-LORRAINE  »
dans google et il y à des liens dont « la foret lorraine se rebelle »
creer votre propre alerte pour vous tenir informé
amicalement

http://www.google.com/search?source=ig&hl=fr&rlz=&q=SOS+FOR%C3%8ATS-LORRAINE&btnG=Recherche+Google&aq=f&aqi=&aql=&oq=#q=SOS+FOR%C3%8ATS-LORRAINE&hl=fr&sa=G&prmd=ivnsu&source=univ&tbm=nws&tbo=u&ei=ch6fTY2sJoS7hAea5uSPBQ&ved=0CCUQqAI&fp=9ee1782031a1fc81

dans le livre Biodiversité, naturalité, humanité, il éttait question d’inspirer la gestion des forêts. (Edition TEC & DOC, Lavoisier.
L’article 30, p377- 383, par Brice de Turckheim et moi-m^me traite de Conciliert biodiversiét, naturalité et économie: Retourt sur 70 ans d’expérience dans une forêt privée.
Forêt privée dit rentable pour le propriétaire, mais rentable dans le long terme.
La futaie irrégulière avec régénération naturelle, sans clôtures, est possible et très rentable, si la gestion de la faune est correcte, si l’on renonce au nourrissage des ongulés. et si les protection des prédateurs est respectée.
La qualité des bois, la régularité de la production, l’absence de plantations d’arbres contribuent à l’absence de destruction lors des tornades, et à la rentabilité durable.

Encore et toujours une réaction sans fondements !! La foret gérée par l’ONF est dans 95% des surfaces sous exploitée du fait de l’inertie administrative,réglementaire, intellectuelle et humaine qui est son lot. Ce concervatisme forestier d’une sylviculture non suffisament dynamique (éclaircies trop prudentes,basses et tardives)limite les volumes valorisés (croissance sur les arbres d’avenir) et donc le rendement économique du fond forestier (par là le développement d’une filière aval bénéfique à l’emploi, l’usage accru du bois et un cercle vertueux pour l’environnement);…..mais bien plus encore les milieux forestier conduis dynamiquement gagnent en richesse (sol éclairé et évoluant positivement par la bien meilleure évolution de la matière organique,diversité très améliorée de la flore et la faune pour peu de faire attention de maintenir des ilots ou bandes régulierement plus denses et avec des sujets dépérissants. Du dynamisme permettrait enfin de purger la foret française et singulièrement celle de lorraine des erreurs sylvicoles qui sont responsables de ce que l’on a pu appeler le dépérissement forestier, de la sensibilité actuelle de bien des peuplements au aléas climatiques- sécheresse, vent, réchauffement…
NON vraiment c’est l’imposture et la méconnaissance des milieux forestiers que de ce battre contre une évolution si souhaitable au développement tant du tissu économique que de la trame « naturelle » et paysagère( le « dynamisme » forestier est contre le monospécifisme et adepte de la variété).


Les commentaires sont fermés.