Loup : réponse de François Hollande à notre lettre ouverte

François_Hollande_-_Janvier_2012

Photo © Matthieu Riegler via Wikimedia Commons

Après Philippe Poutou et Eva Joly, c’est au tour de François Hollande de répondre à notre lettre ouverte « Le loup, bouc émissaire de la filière ovine : ça suffit ! ».

« Madame, Monsieur,

Vous avez souhaité attirer mon attention sur la question de l’équilibre entre la présence du loup sur nos territoires et les activités d’élevage et de pastoralisme. J’ai pris connaissance de votre courrier avec la plus grande attention (…)  »

logo-pdf

réponse F-Hollande-lettre-loup

16 commentaires pour Loup : réponse de François Hollande à notre lettre ouverte

  • didier

    Ce monsieur se moque du monde ou ne connait pas du tout, le sujet!!!
    « La réintroduction du loup », je crois qu’il est réapparu tout seul, ce loup, une façon de ne pas froisser les électeurs, digne d’un candidat à la présidentielle.
    Traduction, priorité aux hommes et je me fous de notre faune sauvage, ce n’est et ne sera pas, ma préoccupation principale.
    Merci Mr Hollande, je n’en attendais pas plus de votre part!!!

  • La aussi il faut qu’on m’explique ?? Il entend quoi en écrivant cela ??

     » Il s’agit d’une part des mesures qui ont permis la réintroduction puis le maintien du loup »

    C’est quoi les mesures prises par les gouvernements précédents depuis 1992 qui ont permis la réintroduction du loup ? Mot d’ailleur sujet a bien des interprétations le terme réintroduction !!

    Je vous rappelle quelques unes de ses réponses lorsqu’il c’était fait apostropher par l’association « éleveurs des montagnes » au salon de l’agriculture.

    Quelques citations de François Hollande :

     » Vous avez eu qu’il y a un retour du loup. Vous c’était un loup qui a été introduit ou c’était un loup… naturel ?  »
     » Il a proliféré le loup, et avec le temps qu’il a fait …  »
     » C’est un vrai sujet…  »
     » Ceux qui aiment la nature… doivent aussi la respecter…  »
     » Faut voir ce qu’un loup peut détruire en quelques… heures.  »
     » C’est un beau sujet, je le connais le sujet…  »

    Sans commentaire ! Surtout la dernière…ce ne serait pas aussi grave de la part d’un candidat a la Présidence de la république cela ne ferait sourire…!! Normalement en politique si on n’a pas les bonnes réponses, on « tape en touche », puis on prends les infos auprès de l’équipe dont on s’est entouré qui « ELLE » connait bien le sujet, pour être prêt a répondre une prochaine fois. Apparemment ce n’est pas le cas, il ne sembla pas y avoir une « Équipe compétente » sur ce sujet….

  • En gros…FERUS a donné son avis sur les réponses de P. POUTOU

    Il propose plusieurs mesures, notamment de celles que nous demandons depuis des années.

    Par ailleurs, Philippe Poutou et le NPA se prononcent pour la protection et la reconstitution des milieux et demandent la fin de la notion de nuisible.

    Pourrait-on avoir, « SON » avis sur les réponses de Madame JOLY et de Monsieur HOLLANDE…ainsi que sur les non réponses des 7 autres candidats….mais attendons jusqu’à vendredi car peut-^tre que pour ne pas être en reste, les « 7 autres mercenaires » feront une réponse !!

  • Claire

    @didier : il répond, au moins, lui !
    Et même si effectivement sa réponse est assez creuse, en tout cas elle a le mérite d’exister.

  • Ugatza

    François Hollande a écrit:
    « C’est la raison pour laquelle je souhaite la CONTINUITE des actions mises en place depuis plus de dix ans par l’Etat »

    Vous voilà prévenus.
    Les arrêtés préfectoraux vont continuer et le baratin sur le statut protégé de l’espèce aussi.

  • Sigurd

    Cela manque sérieusement de précisions, notamment sur les sujets polémiques comme les autorisations de tirs.

    Si on s’en tient clairement au texte, il ne changera rien, tout simplement.

    « je souhaite la continuité des actions mises en place depuis
    plus de dix ans par l’Etat, qui sont complétées par celles des collectivités locales, des professionnels agricoles et de différentes associations. »

    Il met tout ça en bloc, comme si tous ses acteurs étaient sur la même ligne de conduite. Mais justement non! Il y a beaucoup de discordances!

    Il se contente de dresser une liste de toutes les personnes concernées et de promettre qu’il contentera tout le monde, sans aucune précisions. L’heure n’est clairement pas à la prise de position pour Mr Hollande sur ce sujet et c’est un peu dommage.

    « ll s’agit d’une part des mesures qui ont permis la réintroduction puis le maintien du loup »

    Aucune mesure de ce type n’a été prise, justement. Le loup n’a pas été réintroduit, il migre des Alpes en Italie jusqu’à la France, sans l’influence de l’Homme.

    C’est toujours mieux que ne pas répondre du tout, mais guère… La méconnaissance du sujet est flagrante.

  • bary patrick

    se monsieur en a rien a faire de la faune francaise se qui l interesse ces la place de chef d’etat il fait des promesse a tous va mais comme ces copains n en tiendra pas la moitiè alors a nous de veillez au maintien de notre faune sauvage je suis un peut trop vieux pour cela mais je sohaite que le jeunes prennent conscience que l’on en a un bezoin vitale

  • Kulthian

    Cette réponse a de sérieuses lacunes, ne serait-ce que dans la connaissance du sujet, indispensable il me semble pour prendre des décisions.

    « ll s’agit d’une part des mesures qui ont permis la réintroduction puis le maintien du loup »

    Aucune mesure de ce type n’existe à l’heure actuelle, seules des textes qui classent le loup comme espèce protégée et qui ne sont donc pas respectés depuis plusieurs années et la tendance ne va pas en s’améliorant, clairement.

    On peut pourtant lire :
    « C’est la raison pour laquelle je souhaite la continuité des actions mises en place depuis plus de dix ans par l’Etat, qui sont complétées par celles des collectivités locales, des professionnels agricoles et de différentes associations. »

    De belles contradictions… Mais de rigueur en périodes électorales. Du grand classique en somme. Il en va de même sur les sujets polémiques comme les tirs qui sont zappés, où sont maintenant quantifiés sur l’année à venir le nombre d’individus pouvant être éliminés ! Ces arrêtés ne respectent donc pas la Convention de Berne. Mr Hollande ne peut défendre les deux dispositions.

    Il se contente d’énumérer tous les acteurs concernés et promet de satisfaire tout le monde, ce qui est en l’état actuel des choses impossibles. La France se contente d’agir sur les conséquences et pas sur les causes, influencée par tout un groupe de syndicats influents et l’éternelle crainte des espèces sauvages. Puérile ! Ces espèces parapluie ont pourtant un rôle majeur à jouer dans ce qui reste d’écosystèmes sur le territoire.

    Un simple travail de recherche d’une personne de quelques heures au maximum suffit à obtenir tous les éléments. Ce travail n’a pas été effectué. C’est suffisamment clair, comme le dit Didier. Ce sujet ne fait pas partie des préoccupations du PS.

    C’est toujours mieux que de ne pas répondre, mais guère. Le dernier paragraphe symbolise bien tout le reste : du vide, de la démago, de l’ignorance.

  • Paul

    Réponse très classique dans le flou , histoire de contenter un peu tout le monde , sans trop se mouiller . A noter que l’ours , ou même son nom , brille par son absence dans toute cette prose un tantinet évasive et attrape tout . Un oubli sans doute . On peut tout de même se rappeler que le candidat Hollande , de passage en Ariège , s’est fait gentiment diriger par le fils d’Augustin Bonrepaux dans une réunion avec les anti-ours du coin , histoire de discuter avec les protecteurs de la nature , sans doute .

  • Pascal_AC

    Du Hollande pur jus, comme à l’époque où, Secrétaire Général du PS, il s’évertuait à être d’accord avec tout le monde … .

  • Point Info Loup Lynx

    Pitoyable non connaissance du sujet, donc pitoyable réponse, avec à la clé, le « changement » ?? dans la continuité de la politique des tirs de loups,qui sont en clair, un réel encouragement au braconnage, et à l’ élimination progressive des loups de nombre de régions. L’ avenir de l’ours est également tout aussi sombre.Nous ne devons pas oublier que nous sommes le seul pays d’ Europe, où dès le mois de septembre, plus de 1 Million 500 000 fusils et carabines, prennent possession de la nature, avec permis de tuer, au sacro saint motif de son équilibre !Alors pour commettre cette tuerie, il leur fallait un motif, une excuse, comme pour rendre un service à tout le monde, à la Société, comme la Sainte inqusition autrefois, qui a brûlé vif des milliers de pauvres femmes ! ils ont inventé, les nuisibles, qu’il faut éliminer à tout prix.
    Ainsi le loup est un nuisible qu’il est impératif, comment disent-ils ? ah oui, qu’il faut « prélever », on assassine pas les loups chez nous, on les prélève.
    Tout est dans la nuance, le nettoyage propre.

  • Réponse très décevante bien que prévisible de notre plus que probable futur président.De ce flou qui ne veut surtout fâcher personne ne sortira rien de neuf et on continuera à dépenser beaucoup d’argent et d’énergie pour de bien piètres résultats. Je suis très pessimiste quand à l’avenir à moyen terme de nos grands prédateurs…et d’autant plus déterminé à oeuvrer pour leur survie. Ne devrait-on pas remettre à plat notre action politique? Avons_nous vraiment la bonne méthode? Sommes-nous assez offensifs quand on dénonce l’obscurantisme, la bêtise, le mensonge et les actes de délinquance perpétrés en quasi totale impunité?

  • Ugatza

    Fâcher personne?
    Sauf les protecteurs des loups!

  • le Vosgien

    D’accord avec UGATZA en clair cela veut dire qu’il n’y aura aucun changement dans la politique poursuivie, quant à l’énormité au sujet de la « réintroduction » elle ne peut que laisser entrevoir une politique en pire le cas échéant

    le Chasseur Vosgien

  • LAMBDA

    Pas sur que le rédacteur de la réponse de François Hollande fasse la distinction entre un loup et un ours.
    L’ours est réindroduit, pas le loup…
    Les gémissements médiatiques des antis ont fait leurs effets d’enfumage et de confusion.
    Il va falloir tout leur apprendre.
    Ne rien lacher.

  • Ugatza

    Hé ben, les loups et les ours vont continuer de morfler.