Nicolas Hulot s'exprime sur la non-réintroduction d'une ourse dans le Béarn

Nicolas_Hulot

Nicolas Hulot © Olivier Tétard via Creative Commons

Nicolas Hulot, candidat à la primaire d’Europe Ecologie-Les Verts pour la présidentielle, a dénoncé dimanche 5 juin le « nouvel engagement non tenu par le gouvernement » sur la réintroduction de l’ours dans les Pyrénées, jugeant que « l’écologie ne s’accommode pas de stop and go ».

Le gouvernement a renoncé récemment à lâcher un ours dans les Pyrénées malgré ses engagements antérieurs, tranchant en faveur des opposants à sa réintroduction contre ses défenseurs, pour lesquels cette décision signe l’arrêt de mort de l’animal dans l’ouest du massif.

Dans un communiqué, M. Hulot estime que le gouvernement « renie ainsi une décision prise par la précédente ministre de l’Ecologie » Chantal Jouanno, et « déplore un nouvel engagement non tenu par le gouvernement ».

Pour l’écologiste vedette, « la biodiversité ne se contentera pas de discours. Il est incohérent de lancer mi-mai une nouvelle stratégie nationale de la biodiversité puis de prendre une décision aussi lourde de sens pour la survie de l’ours dans le Béarn ».

« Le gouvernement multiplie les signaux qui concrétisent le funeste, l’environnement, ça commence à bien faire », argue-t-il, allusion à la phrase du chef de l’Etat Nicolas Sarkozy au Salon de l’agriculture 2010.

« L’abandon de la politique de réintroduction de l’ours en est un nouvel exemple. Pourtant, l’écologie ne s’accommode pas de stop and go », souligne M. Hulot qui milite pour une « politique de long terme ».

source : AFP

Voir aussi :

Pas de lâcher d’ourse : la réaction de France Nature Environnement et d’Europe Ecologie les Verts (1/06/11)

Pas de lâcher d’ourse : la réaction du WWF France et de Nature Midi Pyrénées (1er et 6 juin 2011)

Pas de lâcher d’ourse : les réactions du FIEP et de pays de l’ours-ADET (2/06/11)

– Pas d’ourse à cause… de la sécheresse! (2/06/11)

Sarkozy a tranché : il n’y aura pas de lâcher d’ourse dans le Béarn (communiqué de FERUS, 1er juin 2012)

– Pour le lâcher d’une ourse dans le Béarn : CYBER ACTION !!!!!! (mai 2011)

Lâcher d’une ourse : avis favorable du CNPN (21 mai 2011)

– 15 ans déjà depuis le premier lâcher d’ours en France ! Ferus et Pays de l’ours-Adet font le bilan (communiqué FERUS / Pays de l’ours-ADET, 19 mai 2011)

– Consultation pour la réintroduction d’une ourse dans le Béarn : la contribution de FERUS (février 2011)

– Ours : 16 000 signatures pour restaurer une population viable ! (février 2011)

– Lettre ouverte à C. Jouanno : attendre encore, c’est compromettre le lâcher d’une ourse en 2011 (lettre ouverte, octobre 2010)

5 commentaires pour Nicolas Hulot s’exprime sur la non-réintroduction d’une ourse dans le Béarn

  • slider

    c’est vrais que notre pays est champions dans le refoulement névrotique,et a pout niveaux en plus,meme notre part de sauvage,et champion du puritanisme en europe.

  • Roger

    Enfin, un Vert qui s’engage car jusqu’à maintenant c’était l’omerta.

  • huber

    je suis Ferus et Nicolas Hulot je suis tout ce qu’il fait avec attention! j’ai envie de dire vas-y >nICOLAT JE SUIS DERRI7RE NTOI§

  • huber

    je suis Ferus et Nicolas Hulot je suis tout ce qu’il fait avec attention! j’ai envie de dire vas-y NICOLAs JE SUIS DERRIERE TOi à FOND POUR LA FAUNE LA FLORE ET TOUT CE QUE NU DEFENDS . Bravo

  • LAMBDA

    Nos chers responsables politiques ne se demandent qu’une chose : Comment me faire élire ? Il n’y a pas de vision à long terme, les grands hommes ont disparus, maintenant ce sont des comptables. Alors effectivement quand Nicolas Hulot s’engage, on ne peut qu’applaudir. Comment dit Slider, il y a refoulement de la nature sauvage, et aussi par consèquent de notre propre nature sauvage. Ce refoulement fait de l’homme un animal d’élevage au lieu d’un homme libre.